Logo ENAP

Programmes de 2e cycle

Programme court de 2e cycle en administration publique en ligne (9014)

Grade et crédits
Aucun grade (attestation) - 15 crédits
Population étudiante visée
Le programme s'adresse à toute personne désirant acquérir des connaissances en administration publique, développer ses habiletés d’analyse lui permettant de soutenir les gestionnaires des organisations publiques ou consolider ses habiletés de gestion.
Objectifs
Le programme permet à l'étudiant de se familiariser avec les principaux concepts et outils de l’administration publique et de mieux comprendre la dynamique et les contraintes de la gestion des organisations publiques, telles qu'elles découlent des caractéristiques et de l'environnement particuliers à ces organisations.
Conditions d'admission

La personne candidate...

  • Doit détenir le grade de bachelier ou un grade équivalent, obtenu avec la moyenne cumulative minimale de 3,2 sur 4,3 ou le cas échéant, avoir réussi une propédeutique avec la moyenne cumulative exigée;

OU

  • Qui ne détient pas un baccalauréat ou une équivalence peut être admis dans un programme sans mémoire, s'il possède des connaissances appropriées, la formation ou une expérience significative de travail d'au moins dix (10) ans à titre de professionnel ou le cas échéant, s'il a réussi une propédeutique. Le coordonnateur des études évaluera les connaissances et l'expérience du candidat;

ET

  • Doit posséder une très bonne connaissance de la langue française, conformément aux exigences linguistiques de l'ENAP;
  • Doit posséder une compréhension jugée suffisante de l'anglais écrit, conformément aux exigences linguistiques de l'ENAP;
  • Doit posséder un minimum de connaissances des outils bureautiques tels que le traitement de texte ou encore le chiffrier électronique;
  • Devra se soumettre, s'il y a lieu, à des tests ou à des entrevues.
Caractéristiques

L'étudiant qui satisfait aux exigences du programme recevra une attestation de programme court de 2e cycle en administration publique.

Si l'étudiant obtient une moyenne cumulative égale ou supérieure à 3,2/4,3, les cours réussis au programme court pourraient lui être reconnus s'il est admis au DESS ou à la maîtrise.

Barreau du Québec
La majorité des cours de l'ENAP constitue une formation reconnue par le Barreau aux fins de la formation continue obligatoire, pour une durée de 30 heures. Pour plus d'information, il est conseillé de consulter le site Web du Barreau à l'adresse suivante: http://www.barreau.qc.ca/fco-registre/public/registre/1

Chambre des notaires
Les cours relatifs aux finances et à la gestion, dans le cadre des programmes de l'ENAP sont reconnus pour les membres de la Chambre des notaires du Québec, comme une activité de formation en vertu de l'article 5 du Règlement sur la formation continue obligatoire des notaires.

Structure et cheminement

Avant de s’inscrire à tout autre cours de son programme, l’étudiant doit s’inscrire aux cours obligatoires ENP7303 et ENP7505. Seul le coordonnateur des études du lieu d’études peut accorder une dérogation à cette règle.

Les étudiants ayant un baccalauréat en gestion publique pourraient obtenir une substitution pour le cours ENP7303. Les étudiants ayant un baccalauréat en sciences politiques pourraient obtenir une substitution pour le cours ENP7505.

Chaque cours équivaut à 3 crédits et a une durée de 45 heures. Les 15 crédits se répartissent ainsi :


Cours obligatoires - 2 cours (6 crédits)
ENP7303@

Descriptif
Ce cours vise à étudier la multiplicité des éléments qui composent la pratique du management public ainsi que leurs interrelations de façon à approfondir la complexité inhérente à la gestion des organisations publiques. Abordant tant les fondements du management public que les théories et les modèles émergents dans le domaine, le cours explore plusieurs courants de pensée qui permettent d'examiner sous différents angles les problématiques contemporaines de la gestion des organisations publiques. Les principaux thèmes abordés sont les particularités des organisations publiques et de leur environnement, le métier de gestionnaire, les processus décisionnels, les fonctions de planification, d'organisation et de contrôle, les dimensions humaines de la gestion et le leadership. L'approche pédagogique privilégie l'appropriation de connaissances théoriques et leur utilisation dans des situations concrètes de gestion.

Les étudiants qui ont complété un baccalauréat en gestion publique pourraient obtenir une substitution de ce cours (certains critères s'appliquent).

Objectifs
Ce cours vise à :

  • Connaître les principales théories et les principaux modèles se rapportant au management des organisations publiques.
  • Approfondir les problématiques contemporaines de la gestion des organisations publiques.
  • Mettre en perspective la pratique du management public et développer sa propre réflexion sur cette pratique, basée, entre autres, sur les résultats de la recherche scientifique.
ENP7505@

Descriptif
Ce cours présente le cadre particulier du fonctionnement de l’administration publique (cadre politique, intérêt public,  notion de contrat social, de démocratie et de gouvernance). Dans le contexte canadien, il traite  de l’impact de facteurs institutionnels comme le fédéralisme et le parlementarisme.  Après une discussion sur la place de l’État, son organisation et son fonctionnement (décentralisation, budgets, programmes gouvernementaux, contrôles), ce cours aborde les acteurs du processus administratif (fonction publique, hauts fonctionnaires, groupes de pression).   Sont également traités les effets des réformes récentes.

Il sert de fondement  pour les cours plus spécialisés qui suivent dans le programme de l’ÉNAP.

Les étudiants ayant un baccalauréat en science politique pourraient obtenir une substitution de ce cours.

Objectifs
Ce cours a pour objectif général de familiariser l'étudiant avec les grands principes qui régissent la structure et le  fonctionnement des organismes et des appareils publics ainsi que le contrat social liant la société et l’État et qui est l’assise de sa légitimité et de sa capacité d’agir pour l’intérêt général.
Plus spécifiquement, le cours vise à ce que l’étudiant puisse comprendre et analyser les grandes problématiques (organisationnelles, administratives, sectorielles, économiques, juridiques, etc.) qui animent les ministères et les réseaux du secteur public ainsi que les rapports entre le politique et l’administratif. En outre, le cours devrait permettre à l’étudiant  d’évaluer les conséquences de ces problématiques pour la gestion publique.

Cours optionnels - 3 cours (9 crédits)
Trois (3) cours au choix parmi les cours de l’ENAP ouverts aux étudiants du profil et offerts en ligne, à l’exception de ceux réservés à une concentration en particulier. Consultez la liste des cours.
ENP7132@

Descriptif
Ce cours porte sur l’ensemble de la démarche d’évaluation des interventions publiques et sur les différentes méthodes et techniques utilisées dans ce domaine. Sont abordés : le contexte politico-administratif de l’évaluation, les approches évaluatives, les questions posées en évaluation, les outils de gestion des projets d’évaluation, et les limites de certaines approches évaluatives. Le cours traite aussi de la mesure du rendement selon les principes de la gestion axée sur les résultats, et son rapprochement à l’évaluation, notamment dans une perspective de révision des programmes et de gestion des dépenses publiques.

Ce cours d’introduction vise à acquérir les compétences de base nécessaires à la pratique de l’évaluation de programmes qui sont généralement identifiées par les sociétés d’évaluation ainsi que les gouvernements du Canada et du Québec. Celles-ci réfèrent, notamment, aux compétences liées à la démarche évaluative, à la gestion des relations interpersonnelles, à la sélection et l’application d’approches évaluatives et de méthodes de recherche, à la modélisation des interventions publiques, et à la diffusion et l’utilisation des résultats d’évaluation. Les connaissances et compétences acquises dans le cadre de ce cours serviront à la fois aux évaluateurs qui œuvrent déjà dans le domaine, aux professionnels qui visent une carrière en évaluation et aux gestionnaires qui souhaitent approfondir leurs connaissances de l’évaluation de programmes afin de mieux y contribuer dans leur organisation.

Objectifs
L'objectif de ce cours est d'amener l'étudiant à comprendre l'ensemble de la démarche d'évaluation des programmes publics et à connaître les différentes méthodes et techniques utilisées en ce domaine.

Plus spécifiquement, l’étudiant devrait être en mesure :
• de situer l’évaluation de programme dans son contexte historique, politique et administratif;
• de connaître les principales théories qui sous-tendent la pratique évaluative;
• de décrire une intervention publique grâce à un modèle logique ou autre forme de modélisation de la théorie du programme;
• d’élaborer des questions d’évaluation et leurs indicateurs;
• de sélectionner une approche évaluative ainsi que les méthodes les plus appropriées pour répondre aux questions d’évaluation;
• de planifier une démarche d’évaluation en se servant d’outils de gestion de projet;
• de gérer les enjeux associés à l’implication des parties prenantes dans une démarche évaluative;
• de réaliser un rapport d’évaluation en tenant compte des besoins informationnels des parties prenantes;
• d’encourager l’utilisation des évaluations par l’entremise de diverses approches et techniques;
• de porter un regard critique sur des rapports d’évaluation publiés par des organisations publiques.

ENP7322@

Descriptif
Ce cours est consacré à la structure formelle de l'organisation et vise à développer chez l'étudiant la capacité de faire un diagnostic organisationnel et de concevoir une structure appropriée. Les aspects examinés sont : les théories en design de l'organisation; la structure et le fonctionnement de l'organisation; la division du travail; les règles bureaucratiques et les politiques administratives; la conception du plan d'organisation (organigramme); les systèmes de planification et de contrôle; les mécanismes de liaison; la délégation du pouvoir de décision.

Objectifs
Le cours est consacré à l'étude de la structure formelle de l'organisation, c'est-à-dire les moyens utilisés par une organisation afin de répartir le travail entre les membres puis d'assurer la coordination nécessaire. Les divers paramètres de la structure d'une organisation sont examinés: conception des postes, conception de la superstructure, conception des liens latéraux et conception du système de prise de décision.
Le cours vise à développer chez l'étudiant la capacité de faire un diagnostic organisationnel comprenant l'identification des problèmes attribuables à une structure inadéquate et la conception de solutions susceptibles d'améliorer le fonctionnement de l'organisation.

ENP7332@

Descriptif
Après avoir suivi ce cours, vous aurez acquis une conception large des exigences de la GPR et des techniques appropriées à cette philosophie de gestion publique. Vous aurez examiné des cadres de réflexion et des outils appropriés à la mise en oeuvre de la GPR dans vos organisations. Vous serez dotés d'une capacité d'analyse des situations complexes et changeantes auxquelles font face quotidiennement les gestionnaires du secteur public. Enfin, vous aurez une meilleure compréhension de la place qu'occupera la GPR, dans les années qui viennent, dans la gestion des organisations gouvernementales modernes. Approche pédagogique : l'orientation pédagogique de ce cours combine analyse théorique et expertise pratique, c'est-à-dire : 1- Une analyse critique de travaux conceptuels soutenant la philosophie GPR; 2- des expertises à réaliser en équipe à partir de situations concrètes. La diversité des logiques d'analyse et d'action, des critiques, des réserves et des suggestions formulées par les uns et les autres, en équipe et individuellement, fournira aux étudiants l'occasion de s'initier au mode GPR de la gestion publique.

Objectifs
À l'aide des notions et des méthodes de la gestion de la performance, le cours vise à fournir à l'étudiant un cadre de référence lui permettant de :
 définir, à l'aide de la connaissance de la réalité administrative de l'organisation, les dimensions relatives à l'émergence d'une vision menant à la définition de résultats tangibles (projets organisationnels, sectoriels et individuels afférents au secteur public concerné);
 connaître et comprendre la culture managériale sous-jacente à une philosophie organisationnelle et administrative axée sur l'amélioration continue des processus responsables des résultats;
 approfondir les concepts, les principes et les méthodes de gestion par résultats;
 proposer un modèle de gestion intégrée par résultats susceptible d’améliorer l'efficacité et l'efficience des services de soutien par la mise en place d'une meilleure harmonisation de la gestion stratégique et opérationnelle;
 comprendre l'importance des équipes autonomes dans la gestion de l'efficience des organisations publiques;
 prendre connaissance des habiletés managériales requises pour la gestion par résultats et des méthodes et outils modernes de l'amélioration continue des processus de travail;
 s'approprier une stratégie d'implantation de la gestion des processus pour l'amélioration des résultats.

ENP7433@

Descriptif
L'objectif du cours est de fournir aux étudiants les outils leur permettant de mieux comprendre la mondialisation en se référant aux plus récentes recherches sur le sujet qui y seront discutées, le sens de la mondialisation et les transformations qu'elle engendre en matière de gouvernance, notamment l'apparition de formes de gouvernance mondiale. Le cours devrait ainsi sensibiliser les étudiants à l'internationalisation des affaires publiques, phénomène qui n'est pas sans conséquence pour les administrations publiques.

Objectifs
Ce cours vise à :

  • aller au-delà des interprétations populaires du phénomène de la mondialisation;
  • développer les connaissances des étudiants concernant les problèmes internationaux;
  • exposer les étudiants aux différents courants d'analyse théorique utiles pour comprendre la mondialisation;
  • fournir aux étudiants les outils nécessaires afin de réaliser des analyses de l'impact de la mondialisation à l'intérieur de différents secteurs de politiques gouvernementales;
  • améliorer les connaissances qu'ont les étudiants d'un certain nombre de secteurs de politiques gouvernementales. 
ENP7501@

Descriptif
Dans notre cours, nous tenterons d'abord de comprendre pourquoi l'éthique gouvernementale devient un élément incontournable. Loin de la naïveté qui nous amènerait à interpréter ce virage comme un appel de la vertu, nous aborderons plutôt cette problématique de façon pragmatique : nous tenterons ainsi de comprendre le contexte d'émergence de cette nouvelle problématique à travers la crise des institutions publiques, le développement du nouveau management public, la modernisation de la fonction publique, la mutation culturelle, etc. Nous tenterons également de faire la distinction entre les différents modes de régulation qui s'offrent aux institutions publiques pour régir les comportements de leurs employés et nous analyserons les stratégies régulatoires proposées par l'OCDE et certaines instances gouvernementales. Nous apprendrons également à distinguer le raisonnement éthique des autres modes de raisonnement, notamment le raisonnement stratégique et le raisonnement normatif.

Objectifs
Le présent cours permettra d'abord aux étudiants de maîtriser davantage le lexique propre à l'éthique gouvernementale. Les étudiants seront ensuite amenés à distinguer ce qui relève de l'éthique (l'autorégulation) et ce qui n'en relève pas (l'hétérorégulation). Par la suite, le cours permettra aux étudiants de découvrir quelles sont les grandes prémisses qui orientent la mise en place de l'infrastructure de l'éthique à l'intérieur de nos États. Pour alimenter notre réflexion, nous analyserons les différentes propositions qui émergent des documents officiels de l'OCDE, du gouvernement fédéral canadien et du gouvernement québécois. L'analyse de ces grandes stratégies de mise en place de l'infrastructure de l'éthique, nous fera découvrir que les gouvernements de l'OCDE restent profondément marqués par la logique de contrôle aux droits et à la déontologie. À la lumière de ces résultats, nous tenterons de voir en quoi cette logique contrôle va à l'encontre des objectifs de décentralisation, d'autonomie, de souplesse et de responsabilisation propre au projet de modernisation. Loin de conclure sur cette note pessimiste, nous terminerons ce cours en explorant comment les gestionnaires des organisations publiques peuvent redonner un sens à l'éthique organisationnelle en s'y référant avec conviction comme un moyen sain et efficace pour faire la promotion d'une réelle reponsabilisation de ses employés. Nous analyserons également certaines expériences concrètes encourageantes de consultation en éthique gouvernementale dont l'objectif est d'aider les décideurs. 
À la fin du cours l'étudiant:

  • devrait être en mesure de faire la distinction entre ne démarche de gestion comportementale en milieu organisationnel qui relève de l'hétérorégulation versus celle qui reléve de l'éthique (autorégulation);
  • aura une bonne connaissance de ce qui se fait concrétement en matière d'éthique gouvernementale tant au Québec, au Canada que dans les pays de l'OCDE;
  • pourra porter un jugement critique sur la tendance actuelle axée sur le contrôle;
  • amorcera une réflexion sur la façon de se référer à l'éthique afin de recréer une culture organisationnelle orientée vers le respect de la responsabilisation. L'éthique sera également perçue comme un élément névralgique dans la stratégie de modernisation de l'organisation, puisqu'elle facilite le développement de la culture de la responsabilité à tous les niveaux de l'organisation;
  • aura compris que l'éthique n'est pas une nouvelle contrainte politique ; elle représente plutôt une avenue fort intéressante pour augmenter la qualité de la prise de décision politique en contexte démocratique.

L'objectif implicite de ce cours est de faire comprendre aux étudiants qu'il ne suffit plus d'avoir le goût d'agir pour être un bon gestionnaire public ou un bon politicien, mais qu'il est désormais nécessaire de démontrer que l'on a la capacité de poser, en amont de la décision, un jugement raisonné et que l'on a la conviction nécessaire pour assumer, en aval, la responsabilité de cette dernière.

ENP7521@
ENP7800@

Descriptif
Ce cours permet de mieux comprendre l'environnement budgétaire du secteur public en approfondissant les thèmes suivants : le processus budgétaire et l'influence du budget sur l'information financière; l'étude de l'évolution des processus budgétaires dans le secteur public depuis le début du siècle; l'utilité de ces processus pour la prise de décision; l'analyse critique de ces processus; les besoins des différents usagers; les problèmes d'implantation des processus budgétaires; la planification budgétaire et financière à court et à long termes dans le secteur public.

Objectifs
Ce cours vise à transmettre aux étudiants et étudiantes les bases théoriques et analytiques qui leur permettront de comprendre les particularités de la gestion budgétaire gouvernementale et d'appliquer concrètement les techniques budgétaires modernes aux organisations du secteur public. Plus spécifiquement, le cours permet aux étudiantes et étudiants:

  • d'acquérir une connaissance de base concernant les principes, les valeurs et les processus associés à la gestion budgétaire du secteur public;
  • d'appliquer les outils d'analyse et de contrôle budgétaire aux organisations publiques;
  • de connaître les grandes réformes budgétaires qui ont marqué l'évolution des processus budgétaires de nos gouvernements;
  • de développer une habileté à comprendre et à analyser les grands enjeux budgétaires auxquels sont confrontés nos gouvernements;
  • de saisir l'importance du facteur humain comme élément stratégique et élément symbolique de la gestion budgétaire;
  • de prendre connaissance des plus récents développements théoriques en matière budgétaire.
ENP7866@
Descriptif
Assurer des prestations de services sous contrainte de temps, de coût et de qualité par une administration et des organismes publics, tenus par les textes de loi (la LAP) et par leur mission spécifiques de satisfaire des citoyens, des entreprises et des clients internes, de plus en plus exigeants, relève d'une véritable gestion de projets appliquée au secteur public. Quels sont les modèles théoriques et opératoires traitant de la gestion de projets dans un contexte public ? Comment mettre en place ce mode de gestion dans une organisation publique ? Quelles techniques et outils doit manier un gestionnaire de projets publics pour pouvoir conduire à terme son mandat ? Quelles habiletés de gestion doit-il acquérir et mettre en œuvre ? Quels défis doit-il relever avant de pouvoir livrer les projets qui lui ont été confiés dans le cadre de son mandat de gestion ? Ces questions seront soulevées pour orienter l'acquisition des connaissances et des outils visés par le cours Gestion de projets.

Objectifs

Plus spécifiquement, à la fin du cours, l'étudiant devra :
 connaître comment définir un projet, cerner les caractéristiques propres à un projet et le rôle joué par les projets dans la gestion des organisations;
 connaître les concepts clés et les étapes du processus de gestion de projet :
o la définition du projet;
o la planification du projet;
o l'organisation du projet;
o le suivi et le contrôle du projet;
o la clôture du projet;
 connaître, en particulier, le déroulement et les outils appropriés à l'étape de définition d'un projet et être en mesure de mettre en oeuvre les techniques de gestion permettant une formulation rigoureuse du projet;
 connaître les principales méthodes utilisées pour la sélection des projets;
 connaître tous les aspects de la planification d'un projet et être en mesure d'utiliser les principales techniques de la planification propres à la gestion de projet;
 connaître les enjeux liés au choix d'une structure organisationnelle pour l'exécution d'un projet;
 être conscient de la nécessité du suivi et du contrôle d'un projet pendant son exécution et être en mesure d'utiliser les outils de contrôle propres à la gestion de projet;
 savoir comment terminer un projet;
 être en mesure de cerner l’apport des outils informatiques dans la gestion d'un projet : connaître les principales caractéristiques d'un logiciel de gestion de projet et pouvoir utiliser un logiciel de gestion de projet;
 connaître les particularités de la gestion des petits projets;
 avoir développé sa propre opinion sur l'applicabilité des méthodes et techniques de la gestion de projet dans son environnement organisationnel;
 avoir développé sa propre opinion concernant l'avenir de la gestion de projet dans le secteur public.

ENP7867@
ENP7873@

Descriptif
Ce cours s'adresse aux gestionnaires des secteurs public, parapublic et péripublic qui ont ou auront à diriger du personnel dans le cadre de leurs fonctions professionnelles. Il comporte quatre parties qui traitent successivement de l'évolution et des nouvelles tendances en gestion des ressources humaines, de la gestion stratégique des ressources humaines et des emplois, de la gestion opérationnelle des ressources humaines et, enfin, de la mobilisation des ressources humaines. Au terme de ce cours, les participants auront évalué la qualité de la gestion des ressources humaines de leur propre organisation et seront en mesure d'apporter ou de suggérer les correctifs nécessaires.

Objectifs
Les gestionnaires des secteurs public, parapublic et péri-public sont de plus en plus conscients de l'importance de la gestion des ressources humaines.
Aussi, tiennent-ils maintenant à assumer toutes leurs responsabilités en cette matière et à établir un nouveau partenariat avec le Services des ressources humaines. En cela, ils répondent aux nouvelles orientations selon lesquelles les cadres du public, du parapublic et du péri-public doivent gérer eux-mêmes leurs ressources humaines tout en obtenant au besoin la collaboration du spécialiste du Service des ressources humaines.

Plus spécifiquement, à la fin du cours, l'étudiant(e) devrait :

  • connaître les divers aspects de la gestion des ressources humaines;
  • être en mesure de situer le rôle du gestionnaire en matière de gestion des ressources humaines;
  • avoir réfléchi à sa propre conception de la gestion des ressources humaines;
  • avoir échangé avec ses collègues sur ses perceptions de la gestion des ressources humaines dans la fonction publique;
  • être en mesure d'évaluer la qualité de la gestion des ressources humaines dans son organisation et d'y introduire, le cas échéant, des innovations.
ENP7877@
Descriptif
La planification des ressources humaines est devenue obligatoire dans les administrations publiques par la Loi sur l'administration publique du gouvernement du Québec et par la Loi sur la modernisation de la fonction publique du gouvernement du Canada. Elle est aussi devenue une activité incontournable suite aux nombreux changements de l'environnement externe, comme les évolutions démographiques, qui ont un impact considérable sur la gestion des ressources humaines des organisations.
Le contenu de ce cours est développé sous l'angle de l'approche systémique de la planification stratégique des ressources humaines. Il s'agit d'une approche structurée qui permet de comprendre les transformations qui se produisent à l'extérieur et à l'intérieur des administrations publiques puis, subséquemment leur influence sur le système de gestion des ressources humaines, influence qui touche non seulement les stratégies et les pratiques de gestion des ressources humaines, mais aussi les emplois, les employés et les communautés de ressources humaines.

Objectifs
Le cours poursuit deux objectifs généraux :

favoriser l'intégration des connaissances acquises en gestion des ressources humaines dans les administrations publiques dans le programme de maîtrise en administration publique, option pour analystes;
amener l'étudiant ou l'étudiante à comprendre le processus de planification stratégique des ressources humaines.
Plus spécifiquement, par l'utilisation de l'approche systémique, les objectifs spécifiques du cours sont d'habiliter les étudiants et étudiantes :

à acquérir une compréhension fine de la planification stratégique des ressources humaines dans les administrations publiques;
à comprendre l'importance des ressources humaines comme déterminants de l'efficacité des administrations publiques;
à comprendre l'importance de conserver une vision globale d'une organisation publique afin d'évaluer les effets d'une intervention locale en matière de ressources humaines;
à comprendre leur rôle comme généralistes ou spécialistes des ressources humaines dans le système de planification stratégique des ressources humaines des administrations publiques.