Logo ENAP

Programmes de 2e cycle

Programme court de 2e cycle en gestion des services de santé et des services sociaux (0736)

Grade et crédits
Aucun grade (attestation d'études de 2e cycle) - 15 crédits
Population étudiante visée

Le programme est principalement conçu pour répondre aux besoins des titulaires d'un poste de gestion dans une organisation du secteur de la santé et des services sociaux ou des personnes aspirant à occuper un tel poste. Le programme pourra intéresser non seulement les acteurs du réseau de la santé et des services sociaux au sens large, mais aussi les personnes œuvrant dans les organismes privés ou communautaires ou encore dans les entreprises d'économie sociale qui dispensent des services sociosanitaires ou qui transigent d’une façon ou d’une autre avec le réseau.

Objectifs
Le programme permet à l'étudiant de se familiariser avec les principaux concepts et outils de gestion, de favoriser sa compréhension de la dynamique et des contraintes de la gestion des organisations sociosanitaires, telles qu'elles découlent des caractéristiques et de l'environnement particuliers à ces organisations.
Conditions d'admission
 La personne candidate :
  • Doit détenir le grade de bachelier ou un grade équivalent, obtenu avec la moyenne cumulative minimale de 3,2 sur 4,3 ou, le cas échéant, avoir réussi une propédeutique avec la moyenne cumulative exigée;
OU
  • Qui ne détient pas un baccalauréat ou une équivalence peut être admis dans un programme sans mémoire s'il possède des connaissances appropriées, la formation ou une expérience significative de travail d'au moins dix (10) ans à titre de professionnel ou, le cas échéant, s'il a réussi une propédeutique. Le conseiller aux études évaluera les connaissances et l'expérience du candidat. 
ET
  • doit également posséder un minimum de deux années d’expérience de travail à titre de professionnel et une expérience appropriée de gestion. L’aspirant gestionnaire qui n’a pas encore d’expérience en gestion doit déposer une lettre de son supérieur immédiat actuel témoignant de ses aptitudes en gestion, de sa capacité à suivre un programme universitaire de 2e cycle conçu pour des gestionnaires en exercice, ainsi que de son statut de relève cadre au sein de son organisation;
  • Doit posséder une très bonne connaissance de la langue française, conformément aux exigences linguistiques de l'ENAP;
  • Doit posséder une compréhension jugée suffisante de l'anglais écrit, conformément aux exigences linguistiques de l'ENAP;
  • Doit posséder un minimum de connaissances des outils bureautiques tels que le traitement de texte ou encore le chiffrier électronique;
  • Devra se soumettre, s'il y a lieu, à des tests ou à des entrevues.
Caractéristiques

L'étudiant qui satisfait aux exigences du programme recevra une attestation de programme court de 2e cycle en gestion des services de santé et des services sociaux.

Si l'étudiant obtient une moyenne cumulative égale ou supérieure à 3,2/4,3, les cours réussis au programme court pourraient lui être reconnus s'il est admis au DESS ou à la maîtrise.

Barreau du Québec: Ce programme d’études fait partie du registre des activités reconnues par le Barreau du Québec à titre de formation continue pour ses membres. Le numéro de la formation à spécifier sur votre demande de reconnaissance est le 10089811.

Chambre des notaires: Les cours relatifs aux finances et à la gestion, dans le cadre des programmes de l'ENAP sont reconnus pour les membres de la Chambre des notaires du Québec, comme une activité de formation en vertu de l'article 5 du Règlement sur la formation continue obligatoire des notaires.

Structure et cheminement

Avant de s'inscrire à tout autre cours de son programme, l'étudiant doit s'inscrire aux cours obligatoires ENP7303 et ENP7505. Seul le conseiller aux études du lieu d'études peut accorder une dérogation à cette règle. L'étudiant ayant un baccalauréat en gestion publique pourraient obtenir une substitution pour le cours ENP7303. Les étudiants ayant un baccalauréat en sciences politiques pourraient obtenir une substitution pour le cours ENP7505. 

Chaque cours équivaut à 3 crédits et a une durée de 45 heures. Les 15 crédits de la nouvelle structure du programme qui entrera en vigueur au trimestre d'hiver 2014  se répartissent ainsi :


Cours obligatoires - 2 cours (6 crédits)
ENP7303

Descriptif
Ce cours vise à étudier la multiplicité des éléments qui composent la pratique du management public ainsi que leurs interrelations de façon à approfondir la complexité inhérente à la gestion des organisations publiques. Abordant tant les fondements du management public que les théories et les modèles émergents dans le domaine, le cours explore plusieurs courants de pensée qui permettent d'examiner sous différents angles les problématiques contemporaines de la gestion des organisations publiques. Les principaux thèmes abordés sont les particularités des organisations publiques et de leur environnement, le métier de gestionnaire, les processus décisionnels, les fonctions de planification, d'organisation et de contrôle, les dimensions humaines de la gestion et le leadership. L'approche pédagogique privilégie l'appropriation de connaissances théoriques et leur utilisation dans des situations concrètes de gestion.

Les étudiants qui ont complété un baccalauréat en gestion publique pourraient obtenir une substitution de ce cours (certains critères s'appliquent).

Objectifs
Ce cours vise à :

  • Connaître les principales théories et les principaux modèles se rapportant au management des organisations publiques.
  • Approfondir les problématiques contemporaines de la gestion des organisations publiques.
  • Mettre en perspective la pratique du management public et développer sa propre réflexion sur cette pratique, basée, entre autres, sur les résultats de la recherche scientifique.
ENP7505

Descriptif
Ce cours présente le cadre particulier du fonctionnement de l’administration publique (cadre politique, intérêt public,  notion de contrat social, de démocratie et de gouvernance). Dans le contexte canadien, il traite  de l’impact de facteurs institutionnels comme le fédéralisme et le parlementarisme.  Après une discussion sur la place de l’État, son organisation et son fonctionnement (décentralisation, budgets, programmes gouvernementaux, contrôles), ce cours aborde les acteurs du processus administratif (fonction publique, hauts fonctionnaires, groupes de pression).   Sont également traités les effets des réformes récentes.

Il sert de fondement  pour les cours plus spécialisés qui suivent dans le programme de l’ÉNAP.

Les étudiants ayant un baccalauréat en science politique pourraient obtenir une substitution de ce cours.

Objectifs
Ce cours a pour objectif général de familiariser l'étudiant avec les grands principes qui régissent la structure et le  fonctionnement des organismes et des appareils publics ainsi que le contrat social liant la société et l’État et qui est l’assise de sa légitimité et de sa capacité d’agir pour l’intérêt général.
Plus spécifiquement, le cours vise à ce que l’étudiant puisse comprendre et analyser les grandes problématiques (organisationnelles, administratives, sectorielles, économiques, juridiques, etc.) qui animent les ministères et les réseaux du secteur public ainsi que les rapports entre le politique et l’administratif. En outre, le cours devrait permettre à l’étudiant  d’évaluer les conséquences de ces problématiques pour la gestion publique.

Cours de concentration - 2 cours (6 crédits)
2 cours parmi les cours de concentration suivants :
ENP7323

Descriptif 

La plus récente réforme du système québécois de la santé et des services sociaux confie aux centres intégrés de santé et de services sociaux et aux centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux le mandat de constituer des réseaux territoriaux de services (RTS) et des réseaux locaux de services (RLS). Ces établissements et leurs partenaires, dont les établissements universitaires non fusionnés, partagent une responsabilité envers la population de leur territoire. Cette responsabilité populationnelle accroît l’importance de tenir compte des besoins de la population afin de planifier en conséquence l’offre de services et d’en évaluer la performance. La réforme confirme d’autre part la nécessité de mener une action intersectorielle et de mettre en réseau les services offerts par différentes organisations. Ententes, contrats, corridors de services, protocoles et adoption d’outils communs sont autant de moyens qui visent à améliorer la continuité des services. L’efficacité de tels mécanismes tient toutefois à l’instauration de normes et de façons de faire fondées sur la confiance entre les partenaires. En couvrant ces thèmes, le cours vise à permettre aux gestionnaires actuels et futurs de mieux comprendre leur contexte et d’agir plus efficacement afin d’améliorer l’adéquation entre l’offre de services sociaux et de santé et les besoins.

Objectifs révisés

A la fin de la session, l’étudiant sera en mesure de :
1. se représenter plus clairement le rôle des gestionnaires à la lumière des finalités et de l’organisation des systèmes de santé et de la responsabilité populationnelle
2. mesurer la performance des services
3. planifier l’offre de services afin de répondre à sa mission à partir d’une estimation des besoins de la population, de l’utilisation des services et de la disponibilité des ressources
4. reconnaître les différences de culture et d’intérêts des partenaires actuels ou éventuels 
5. exploiter des leviers de changement pour renforcer la coordination des services de son unité avec ceux que dispensent des partenaires
6. mieux gérer des – et dans des – réseaux composés d’individus membres de professions variées et relevant d’organisations différentes

ENP7324

Descriptif
Le cours vise à présenter les principaux fondements d’une approche axée sur les aspects sociaux de la santé et à approfondir leur articulation. Y seront abordées les différentes analyses des inégalités sociales que vivent les personnes et les groupes, tels que le niveau de revenu, le réseau de soutien, l’éducation, l’emploi et les conditions de travail, l’environnement social et physique, les habitudes de vie, le développement sain durant l’enfance. Y sera également étudié le rôle crucial des politiques publiques et plus largement des actions publiques dans la prise en compte et la promotion des déterminants sociaux de la santé (DSS).

Objectifs
Comprendre les principaux enjeux de l’analyse des problèmes sociaux appliqués aux DSS.
Appréhender les principaux enjeux de l’analyse des politiques sociales appliquées aux DSS.
Développer une compréhension critique de l’implantation d’actions publiques visant les déterminants sociaux de la santé dans plusieurs secteurs.

ENP7328

Descriptif
Ce cours vise la préparation de l'étudiant à occuper un poste de gestionnaire dans le domaine de la santé et des services sociaux. Il devient une occasion de confronter son expérience de travail au point de vue de ses confrères et consoeurs de classe à partir de lectures de nature théorique et empirique concernant des enjeux contemporains de gestion : la gestion des réseaux, les aspects éthiques de la gestion, l'importance des systèmes d'information dans l'intégration des soins, la gestion de la qualité, le développement et l'usage des indicateurs de performance, l'imputabilité, etc. Après une rétrospective de l'évolution du réseau sociosanitaire québécois et de son environnement, les thèmes font l'objet de présentations de la part du professeur ou de ses invités, ce qui représente encore une fois une occasion d'échanges et de comparaisons entre théorie et pratique. Enfin, le cours se donne comme objectif de favoriser un transfert des connaissances acquises vers le milieu de pratique de l'étudiant.

L'étudiant doit avoir acquis un minimum de 2 années d'expérience de travail de niveau professionnel dans une organisation du Réseau de la santé et des services sociaux du Québec pour s'inscrire a ce cours.

Objectifs
L'objectif du cours est de réfléchir sur les principaux enjeux contemporains de gestion du domaine de la santé et des services sociaux. Ce sera l'occasion de confronter leur expérience de travail au point de vue de confrères et consœurs de classe autour d'une série de thèmes contemporains développés dans les textes au programme. Ces thèmes feront également l'objet de présentations par différents professeurs, ce qui représentera encore une fois une occasion d'échanges, de comparaisons entre théorie et pratique.
Plus précisément, à l'issue de ce cours, la personne inscrite au cours devrait notamment :

  • avoir assimilé les facteurs à l'origine de ces enjeux de gestion, notamment ceux liés à l'évolution de l'environnement du réseau sociosanitaire;
  • avoir appréhendé les liens entre la nature spécifique des organisations de santé et de services sociaux et les enjeux de gestion qui s'y manifestent;
  • avoir acquis une connaissance des enjeux actuels de gestion dans les organisations de services de santé et de services sociaux, connaissance qui permettra de diagnostiquer ses besoins complémentaires de formation;
  • avoir saisi la nature de ces enjeux de gestion et des débats qui les entourent;
  • avoir modifié sa perception du rôle d'un gestionnaire grâce aux lectures de nature théorique et empirique réalisées durant la session;
  • être en mesure de questionner sa pratique à partir des connaissances acquises.
ENP7329

Descriptif
Le cours offre une perspective d'ensemble quant à l'étendue juridique de l'organisation sociosanitaire au Québec. Il vise à outiller le gestionnaire du réseau, comme l'intervenant dans d'autres champs de l'administration publique qui doit interagir avec le réseau, à mieux comprendre les assises juridiques qui structurent l'action publique, son interaction avec les acteurs publics et privés et les droits et obligations des patients du réseau. Le cours permettra aussi de mieux cerner les politiques publiques qui sous-tendent le financement et la prestation des services de santé et services sociaux.

Objectifs

Plus spécifiquement, le cours permettra à l'étudiant de connaître et comprendre les éléments suivants :

  • les différentes sources de droit, leur relation hiérarchique et leur importance pour le gestionnaire de la santé;
  • l'impact du droit constitutionnel sur le réseau sociosanitaire québécois;
  • la distinction entre les règles administratives et les règles législatives et réglementaires;
  • les différences entre les règles de l'assurance publique et les règles de l'assurance privée;
  • les tenants et aboutissants des trois grands régimes d'assurance santé du Québec : hospitalisation, soins médicaux et médicaments;
  • les grandes règles de droit administratif s'appliquant aux réformes des régimes et du réseau;
  • les grands principes en matière de financement des soins de santé et la répartition des rôles et responsabilités entre les différents acteurs;
  • les grands axes régissant les professionnels de la santé, autant dans leur relation avec les patients qu'avec les pouvoirs publics;
  • les droits et libertés dont disposent les patients face au réseau sociosanitaire;
  • les obligations des gestionnaires de la santé face aux pouvoirs publics et aux patients et leur famille;
  • les règles de la responsabilité civile auxquelles sont soumis les professionnels de la santé et les établissements de santé et de services sociaux;
  • la place du contrat dans la gestion du système de santé et des services sociaux et son rôle dans la réforme des régimes de soins;
  • les conditions de validité des contrats dans le réseau sociosanitaire;
  • les obligations des gestionnaires en matière de santé publique;
  • suivre et comprendre les débats en cours en matière de réforme du réseau sociosanitaire à travers les propositions d'amendements législatifs et réglementaires, lorsque pertinent.

ENP7530

Descriptif
Dans tous les pays développés, la demande de services de santé croît sous l'effet de la démographie, des habitudes de vie et de la mondialisation des maladies. L'offre de services se transforme elle aussi au fil des avancées technologiques et du déplacement des interventions de l'hôpital vers la communauté. Ce double mouvement affecte la capacité des États de préserver l'accessibilité et la qualité des services sociaux et de santé à leur population. On observe ainsi un mouvement constant de réformes des systèmes de santé et une veille internationale de plus en plus précise sur l'efficience et l'efficacité de ces systèmes et sur l'effet des réformes visant l'atteinte de ces objectifs. Dans la même veine, on assiste, à l'échelle internationale, au déploiement d'un vaste courant de recherches sur les résultats probants, l'innovation et le changement durable en matière de services sociaux et de santé. Ce cours vise à couvrir ces thèmes en fournissant aux personnes qui y sont inscrites des pistes pour relever les défis de gestion qui se posent à eux dans leur contexte de travail.

Objectifs
Au terme du cours, l'étudiant/e sera capable de :

  • présenter les organisations internationales qui interviennent dans le domaine de la santé;
  • décrire les effets de la mondialisation sur la santé et les systèmes de santé;
  • comparer les modes d'organisation et de financement des systèmes de santé de différents États à celui du Canada et du Québec;
  • réfléchir sur les problèmes de gestion qui se posent dans son milieu de travail et sur les solutions à y apporter à la lumière de travaux sur des systèmes de santé, et de services sociaux, autres que celui du Québec;
  • repérer et exploiter les recherches les plus récentes sur les résultats probants en matière de gestion et d'organisation des services sociaux et de santé ;
  • exploiter les travaux sur la conduite du changement et l'innovation dans les systèmes sociaux et de santé.
Cours optionnels - 1 cours (3 crédits)

Un cours parmi les suivants :

ENP7212

Descriptif
Ce cours vise à accompagner l'étudiant-e, autant au plan théorique qu'au plan pratique, à mieux comprendre ce que signifie le développement d’un gestionnaire et à lui offrir des pistes concrètes de réflexion et d’action pour actualiser son développement. Cette démarche réflexive s’appuie sur la prise en compte des trois dimensions-clés du développement des compétences, soit les ressorts de l’intentionnalité (vouloir agir), les savoirs/savoir-faire/savoir-être ciblés (savoir agir) et les occasions  ou contraintes offertes par le contexte (pouvoir agir). Elle s’articule en trois temps : retour sur sa trajectoire et bilan de carrière, réflexion de type diagnostic sur ses compétences de gestion en contexte actuel et plan personnel de formation et de développement.


La démarche est individuelle, mais toujours mise en contexte socioculturel et temporel. Le dispositif pédagogique inclut des périodes de partage en petits groupes de support et des échanges personnalisés avec l’enseignant-e.

Objectifs
Connaître les principales théories et études sur les étapes de la vie adulte et le développement des gestionnaires.

Développer ses compétences biographiques dans un contexte d’apprentissage tout au long de la vie par l’utilisation de divers outils de diagnostic. 
Réaliser un «Plan personnel de formation et de développement professionnel» basé sur le bilan de sa carrière, d'un diagnostic de ses compétences en gestion et des visées que l’on se donne.  
Identifier ses objectifs de développement de carrière.
Identifier différentes activités de développement complémentaires à sa formation, le tout conformément à ses priorités actuelles et futures.

Barreau du Québec: Dans le cadre des études libres et des programmes courts, ce cours n'est pas reconnu par le Barreau du Québec aux fins de la formation continue obligatoire.

ENP7332

Descriptif
Après avoir suivi ce cours, vous aurez acquis une conception large des exigences de la GPR et des techniques appropriées à cette philosophie de gestion publique. Vous aurez examiné des cadres de réflexion et des outils appropriés à la mise en oeuvre de la GPR dans vos organisations. Vous serez dotés d'une capacité d'analyse des situations complexes et changeantes auxquelles font face quotidiennement les gestionnaires du secteur public. Enfin, vous aurez une meilleure compréhension de la place qu'occupera la GPR, dans les années qui viennent, dans la gestion des organisations gouvernementales modernes. Approche pédagogique : l'orientation pédagogique de ce cours combine analyse théorique et expertise pratique, c'est-à-dire : 1- Une analyse critique de travaux conceptuels soutenant la philosophie GPR; 2- des expertises à réaliser en équipe à partir de situations concrètes. La diversité des logiques d'analyse et d'action, des critiques, des réserves et des suggestions formulées par les uns et les autres, en équipe et individuellement, fournira aux étudiants l'occasion de s'initier au mode GPR de la gestion publique.

Objectifs
À l'aide des notions et des méthodes de la gestion de la performance, le cours vise à fournir à l'étudiant un cadre de référence lui permettant de :
 définir, à l'aide de la connaissance de la réalité administrative de l'organisation, les dimensions relatives à l'émergence d'une vision menant à la définition de résultats tangibles (projets organisationnels, sectoriels et individuels afférents au secteur public concerné);
 connaître et comprendre la culture managériale sous-jacente à une philosophie organisationnelle et administrative axée sur l'amélioration continue des processus responsables des résultats;
 approfondir les concepts, les principes et les méthodes de gestion par résultats;
 proposer un modèle de gestion intégrée par résultats susceptible d’améliorer l'efficacité et l'efficience des services de soutien par la mise en place d'une meilleure harmonisation de la gestion stratégique et opérationnelle;
 comprendre l'importance des équipes autonomes dans la gestion de l'efficience des organisations publiques;
 prendre connaissance des habiletés managériales requises pour la gestion par résultats et des méthodes et outils modernes de l'amélioration continue des processus de travail;
 s'approprier une stratégie d'implantation de la gestion des processus pour l'amélioration des résultats.

ENP7363

Descriptif
Les gestionnaires publics sont de plus en plus contraints, dans une perspective de performance, à une gestion et à une reddition de comptes rigoureuse et régulière. Il leur faut, entre autres, effectuer le suivi de gestion et de programmes, utiliser et fournir de l'information à la fois sur les résultats, les activités, les ressources et la clientèle. Une façon d'améliorer les systèmes de gestion et d'information, pour ce faire, consiste à se doter d'indicateurs, de les présenter en tableaux de bord de gestion et d'utiliser les nouvelles technologies de l'information pour leur production et leur utilisation par les gestionnaires. Ce cours vise d'abord à fournir à l'étudiant les concepts reliés à la mesure et à l'information sous forme d'indicateurs, dans une perspective de suivi de gestion (un module général est offert sur les indicateurs de gestion) et dans une perspective de suivi de programmes (un module spécifique est offert sur les indicateurs de suivi de programmes). Ce cours propose ensuite une méthodologie d'élaboration d'indicateurs de gestion et de design de tableau de bord, et aborde les considérations sur leur implantation et leur utilisation, dans une perspective de collaboration des gestionnaires à la réalisation ou à l'adaptation de tels systèmes à leurs besoins et à leur contexte. L'étudiant pourra aussi expérimenter les possibilités d'utilisation de la micro-informatique par l'analyse d'un cas informatisé et par le développement de son propre prototype de tableau de bord sur micro-ordinateur.

Objectifs
Doter l'étudiant d'un outil informationnel de gestion "de" et "par" la performance :

  • cerner l'opportunité d'utilisation de tableaux de bord dans l'organisation et situer les indicateurs dans les processus de gestion et d'évaluation de programmes;
  • fournir à l'étudiant les concepts de base sur la mesure et l'information sous forme d'indicateurs, dans une perspective de suivi de gestion et de suivi de programmes;
  • fournir à l'étudiant une méthodologie de réalisation de tableaux de bord : des techniques et des outils d'analyse informationnelle, de développement d'indicateurs, de design et d'utilisation de tableaux de bord et un guide d'implantation dans l'organisation;
  • amorcer l'élaboration d'un prototype de tableau de bord;
  • planifier le transfert et l'intégration de ces acquis dans son milieu de travail;
  • permettre à l'étudiant d'explorer les possibilités et d'expérimenter l'usage de la micro-informatique dans le cadre de l'élaboration et de l'utilisation de tableaux de bord. 
ENP7866
Descriptif
Assurer des prestations de services sous contrainte de temps, de coût et de qualité par une administration et des organismes publics, tenus par les textes de loi (la LAP) et par leur mission spécifiques de satisfaire des citoyens, des entreprises et des clients internes, de plus en plus exigeants, relève d'une véritable gestion de projets appliquée au secteur public. Quels sont les modèles théoriques et opératoires traitant de la gestion de projets dans un contexte public ? Comment mettre en place ce mode de gestion dans une organisation publique ? Quelles techniques et outils doit manier un gestionnaire de projets publics pour pouvoir conduire à terme son mandat ? Quelles habiletés de gestion doit-il acquérir et mettre en oeuvre ? Quels défis doit-il relever avant de pouvoir livrer les projets qui lui ont été confiés dans le cadre de son mandat de gestion ? Ces questions seront soulevées pour orienter l'acquisition des connaissances et des outils visés par le cours Gestion de projets.

Objectifs
Ce cours a pour objectif de permettre à l'étudiant d'acquérir les connaissances et de développer les habiletés nécessaires à l'exercice de la responsabilité de la gestion d'un projet dans une organisation du secteur public
Plus spécifiquement, à la fin du cours, l'étudiant devra :

  • connaître la définition d'un projet, les caractéristiques propres à un projet et le rôle joué par les projets dans la gestion des organisations;
  • connaître les concepts reliés à la gestion de projet et les étapes du processus de gestion d'un projet:
    • la définition du projet;
    • la planification du projet;
    • l'organisation du projet;
    • le suivi et le contrôle du projet;
    • la fin du projet;
  • connaître le déroulement de l'étape de définition d'un projet et être en mesure de mettre en oeuvre les techniques de gestion de projet permettant une formulation rigoureuse du projet;
  • connaître les principales méthodes utilisées pour la sélection des projets;
  • connaître tous les aspects de la planification d'un projet et être en mesure d'utiliser les principales techniques de la planification propres à la gestion de projet;
  • connaître les enjeux liés au choix d'une structure de travail pour l'exécution d'un projet;
  • être conscient de la nécessité du suivi et du contrôle d'un projet pendant son exécution et être en mesure d'utiliser les outils de contrôle propres à la gestion de projet;
  • savoir comment terminer un projet;
  • être en mesure de situer le rôle de la technologie informatique dans la gestion d'un projet, connaître les principales caractéristiques d'un logiciel de gestion de projet, et pouvoir utiliser un logiciel de gestion de projet;
  • connaître la problématique de l'évaluation des projets et la méthodologie générale de l'évaluation;
  • connaître les particularités de la gestion des petits projets;
  • avoir développé sa propre opinion sur l'applicabilité des méthodes et techniques de la gestion de projet dans son environnement organisationnel;
  • avoir développé sa propre opinion concernant l'avenir de la gestion de projet.