Logo ENAP

Programmes de 2e cycle

Programme court de 2e cycle en gestion d'entreprises et en administration publique

programme conjoint avec HEC Montréal

Grade et crédits
Aucun grade (attestation) - 15 crédits
Population étudiante visée
Ce programme conjoint s’adresse à toute personne souhaitant connaître une variété de contextes de gestion, ainsi qu’à toute personne œuvrant à l’interface des secteurs public et privé.
Objectifs
  • Développer sa polyvalence et sa capacité à œuvrer dans différents milieux organisationnels.
  • S’initier aux fondements et aux enjeux de la gestion d’entreprises et de l’administration publique.
Conditions d'admission
La personne candidate :

  • Doit détenir le grade de bachelier ou un grade équivalent, obtenu avec la moyenne cumulative minimale de 3,2 sur 4,3, ou avoir réussi une propédeutique avec la moyenne cumulative exigée;

OU

  • Qui ne détient pas un baccalauréat ou une équivalence peut être admise si elle possède des connaissances appropriées, la formation ou une expérience significative de travail d'au moins dix (10) ans de niveau professionnel ou, le cas échéant, s’il a réussi une propédeutique. Le conseiller aux études évaluera les connaissances et l'expérience de la personne candidate;

ET

  • Doit posséder une très bonne connaissance de la langue française, conformément aux exigences linguistiques de l'ENAP;
  • Doit posséder une compréhension jugée suffisante de l'anglais écrit, conformément aux exigences linguistiques de l'ENAP;
  • Doit posséder un minimum de connaissances des outils bureautiques tels que le traitement de texte ou encore le chiffrier électronique;
  • Devra se soumettre, s'il y a lieu, à des tests ou à des entrevues.
 
Structure et cheminement
 

Cours obligatoires - 4 cours - 12 crédits
4-130-13

Description
Ce cours aborde la gestion du marketing de produits destinés au marché des consommateurs. L'étudiant évalue les stratégies de marketing d'un produit déterminé afin de définir ses avantages concurrentiels.

Les analyses et les stratégies d'affaires propres à la gestion marketing des produits s'adressant au marché des consommateurs. Analyses du macro environnement, de la demande de la concurrence et des comportements des consommateurs. Analyse de segmentation.
Les concepts clé : ciblage, positionnement, différenciation et innovation. Stratégies du mix marketing : le produit, la distribution, le prix, la communication marketing intégrée et le service à la clientèle.


Objectifs

Ce cours s'inscrit principalement dans le cadre de la gestion du marketing des produits de grande consommation. Dans ce cadre précis, nos objectifs sont les suivants :

  • Faire assimiler, mais aussi mettre en application les principes fondamentaux de la gestion du marketing de masse;
  • Prôner la transparence conceptuelle en donnant des définitions nettes et précises de concepts étudiés, seule condition préalable ;a une utilisation adéquate en entreprise;
  • Mettre de l'avant la dynamique de la gestion du marketing en milieu concurrentiel, en développant les capacités analytiques et décisionnelles nécessaires à l'élaboration de stratégies de marketing efficaces;
  • Faire prendre conscience aux participants de la grande rigueur du processus de gestion du marketing, en présentant cette gestion comme un art de la stratégies.
4-830-13
Description
Initiation au fonctionnement des marchés et à leurs limites, apport de concepts d'analyse microéconomique à la prise de décision et cadre d'appréciation de situations concurrentielles pertinent à la stratégie d'entreprise.

Objectifs
Ce cours a pour principaux objectifs d'initier l'étudiant(e) en gestion au fonctionnement des marchés et à leurs limites, de lui laisser voir l'apport de concepts d'analyse microéconomique à la prise de décision et de lui fournir un cadre d'appréciation de situations concurrentielles pertinent à la stratégie d'entreprise.
ENP7125

Descriptif

En tant qu’introduction d’ensemble au droit de l'administration publique, ce cours permet de comprendre l’impact de l’État de droit sur le fonctionnement quotidien de l’appareil public. Le cours présente les plus importantes sources du droit de l’administration publique qui encadrent le travail de ses acteurs (constitution canadienne, chartes des droits et libertés, lois, règlements, décrets, jurisprudence, directives, etc.). Le cours aborde les grands principes de la répartition des compétences et des pouvoirs entre l’instance fédérale et provinciale, mais aussi entre le pouvoir législatif et le pouvoir exécutif. Sont étudiés les principes juridiques qui doivent guider le processus décisionnel discrétionnaire de l’administration publique : la légalité, l’équité procédurale, la raisonnabilité, l’intérêt public, la transparence. Ces principes sont mis en relief dans diverses facettes de l’action gouvernementale, comme l’exercice du pouvoir règlementaire, la décision administrative, la responsabilité de l’État, la gestion de l’information, le contrat administratif. Les principaux mécanismes de contrôle de l’action publique sont aussi abordés, qu’ils émanent de l’administration publique ou de l’Assemblée nationale (révision interne, Vérificateur général, Protecteur du citoyen, Commission d’accès à l’information et autres tribunaux administratifs) ou des tribunaux judiciaires (contrôle judiciaire, responsabilité civile).

 

Objectifs

Les connaissances acquises sur les dimensions juridiques incontournables du fonctionnement de l’État visent à outiller l’étudiant qui pourra ainsi mieux participer aux processus de conception, de mise en œuvre, de gestion ou de révision des politiques publiques. Le cours permet aussi de développer une analyse critique de l’état du droit sur une question particulière et ainsi mieux jouer son rôle de professionnel ou de gestionnaire à l’égard des politiques et des actions des autorités. Les règles relatives aux actes de l’administration publique sont privilégiées par rapport à celles qui gouvernent les structures.

De façon plus spécifique, le cours permet à l’étudiant de connaître et comprendre les éléments suivants :
• Le rôle et la nature des lois, règlements, décrets; leur classification, publication, mise à jour et la façon d’y accéder;
• Le rôle et la nature des directives, circulaires, guides et autres outils normatifs de l’administration publique;
• L’organisation des tribunaux judiciaires et administratifs et la façon d’accéder à leurs décisions;
• Les concepts d’État de droit et de primauté du droit; le principe de la souveraineté parlementaire et ses limites constitutionnelles;
• Les règles d’interprétation de la séparation des pouvoirs en droit constitutionnel canadien;
• Le contenu et les limites des droits et libertés de la personne et leur impact sur les processus décisionnels de l’administration publique;
• Les fondements et l’exercice des pouvoirs législatifs et réglementaires;
• Le rôle du pouvoir judiciaire et la place accrue de la justice administrative;
• La qualification et la nature des divers pouvoirs décisionnels de l’administration;
• La distinction entre équité, légalité et opportunité des actes de l’administration;
• Les grands principes des lois fonctionnelles transversales et leur impact sur le travail du fonctionnaire : administration ou fonction publique, gestion des finances, accès à l’information et protection des renseignements personnels, contrats publics, éthique, intégrité et lobbyisme).

ENP7505
Descriptif
Ce cours présente le cadre particulier du fonctionnement de l’administration publique (cadre politique, intérêt public, notion de contrat social, de démocratie et de gouvernance). Dans le contexte canadien, il traite de l’impact de facteurs institutionnels comme le fédéralisme et le parlementarisme. Après une discussion sur la place de l’État, son organisation et son fonctionnement (décentralisation, budgets, programmes gouvernementaux, contrôles), ce cours aborde les acteurs du processus administratif (fonction publique, hauts fonctionnaires, groupes de pression). Sont également traités les effets des réformes récentes.

Il sert de fondement pour les cours plus spécialisés qui suivent dans le programme de l’ÉNAP.

Les étudiants ayant un baccalauréat en science politique pourraient obtenir une substitution de ce cours.

Objectifs
Ce cours a pour objectif général de familiariser l'étudiant avec les grands principes qui régissent la structure et le fonctionnement des organismes et des appareils publics ainsi que le contrat social liant la société et l’État et qui est l’assise de sa légitimité et de sa capacité d’agir pour l’intérêt général.
Plus spécifiquement, le cours vise à ce que l’étudiant puisse comprendre et analyser les grandes problématiques (organisationnelles, administratives, sectorielles, économiques, juridiques, etc.) qui animent les ministères et les réseaux du secteur public ainsi que les rapports entre le politique et l’administratif. En outre, le cours devrait permettre à l’étudiant d’évaluer les conséquences de ces problématiques pour la gestion publique.
Cours optionnel - 1 cours - 3 crédits
1 cours optionnel (3 crédits) pertinent dans le domaine d’expertise de l’établissement d’attache et approuvé par le responsable des études concerné, choisi parmi les cours offerts dans le cadre des DESS des établissements partenaires, à l’exception des cours réservés à des programmes particuliers.