Logo ENAP

Programmes de 2e cycle

Programme court de 2e cycle en évaluation de programmes (9002)

Grade et crédits
Aucun grade (attestation) - 15 crédits
Population étudiante visée

Ce programme est ouvert à l’admission. Les étudiants actuels qui cheminent dans une version antérieure de ce programme doivent se référer à leur dossier étudiant NEO pour visualiser leur programme.  

Le programme s'adresse à toute personne désirant parfaire ses connaissances et habiletés en évaluation de programmes.

Objectifs
Le programme permet à l'étudiant de comprendre l'origine, la pertinence et les limites de l'évaluation de programmes.
Conditions d'admission

La personne candidate...

  • Doit détenir le grade de bachelier ou un grade équivalent, obtenu avec la moyenne cumulative minimale de 3,2 sur 4,3 ou le cas échéant, avoir réussi une propédeutique avec la moyenne cumulative exigée;

OU

  • Qui ne détient pas un baccalauréat ou une équivalence peut être admis dans un programme sans mémoire, s'il possède des connaissances appropriées, la formation ou une expérience significative de travail d'au moins dix (10) ans à titre de professionnel ou le cas échéant, s'il a réussi une propédeutique. Le conseiller aux études évaluera les connaissances et l'expérience du candidat;

ET

  • Doit posséder une très bonne connaissance de la langue française, conformément aux exigences linguistiques de l'ENAP;
  • Doit posséder une compréhension jugée suffisante de l'anglais écrit, conformément aux exigences linguistiques de l'ENAP;
  • Doit posséder un minimum de connaissances des outils bureautiques tels que le traitement de texte ou encore le chiffrier électronique;
  • Devra se soumettre, s'il y a lieu, à des tests ou à des entrevues.
Caractéristiques

L'étudiant qui satisfait aux exigences du programme recevra une attestation de programme court de 2e cycle en évaluation de programmes.

Si l'étudiant obtient une moyenne cumulative égale ou supérieure à 3,2/4,3, les cours réussis au programme court pourraient lui être reconnus s'il est admis au DESS ou à la maîtrise.

Barreau du Québec
Ce programme d’études fait partie du registre des activités reconnues par le Barreau du Québec à titre de formation continue pour ses membres. Le numéro de la formation à spécifier sur votre demande de reconnaissance est le 10089811. 

Chambre des notaires
Les cours relatifs aux finances et à la gestion, dans le cadre des programmes de l'ENAP sont reconnus pour les membres de la Chambre des notaires du Québec, comme une activité de formation en vertu de l'article 5 du Règlement sur la formation continue obligatoire des notaires.

Structure et cheminement

Avant de s’inscrire à tout autre cours de son programme, l’étudiant doit s’inscrire aux cours obligatoires ENP7303, ENP7505 et ENP7350 Méthodes de recherche et d’intervention ou ENP7351 Méthodes de recherche et analyses de données. Seul le conseiller aux études du lieu d’études peut accorder une dérogation à cette règle.

Les étudiants ayant un baccalauréat en gestion publique pourraient obtenir une substitution pour le cours ENP7303. Les étudiants ayant un baccalauréat en sciences politiques pourraient obtenir une substitution pour le cours ENP7505.

 

Chaque cours équivaut à 3 crédits et a une durée de 45 heures. Les 15 crédits de ce nouveau programme sont répartis selon la structure qui suit.

N.B. Les étudiants actuels qui cheminent dans une version antérieure de ce programme doivent se référer à leur dossier étudiant NEO pour consulter leur structure.


Cours obligatoires - 3 cours (9 crédits)
ENP7303

Descriptif
Ce cours vise à étudier la multiplicité des éléments qui composent la pratique du management public ainsi que leurs interrelations de façon à approfondir la complexité inhérente à la gestion des organisations publiques. Abordant tant les fondements du management public que les théories et les modèles émergents dans le domaine, le cours explore plusieurs courants de pensée qui permettent d'examiner sous différents angles les problématiques contemporaines de la gestion des organisations publiques. Les principaux thèmes abordés sont les particularités des organisations publiques et de leur environnement, le métier de gestionnaire, les processus décisionnels, les fonctions de planification, d'organisation et de contrôle, les dimensions humaines de la gestion et le leadership. L'approche pédagogique privilégie l'appropriation de connaissances théoriques et leur utilisation dans des situations concrètes de gestion.

Les étudiants qui ont complété un baccalauréat en gestion publique pourraient obtenir une substitution de ce cours (certains critères s'appliquent).

Objectifs
Ce cours vise à :

  • Connaître les principales théories et les principaux modèles se rapportant au management des organisations publiques.
  • Approfondir les problématiques contemporaines de la gestion des organisations publiques.
  • Mettre en perspective la pratique du management public et développer sa propre réflexion sur cette pratique, basée, entre autres, sur les résultats de la recherche scientifique.
ENP7505

Descriptif
Ce cours présente le cadre particulier du fonctionnement de l’administration publique (cadre politique, intérêt public,  notion de contrat social, de démocratie et de gouvernance). Dans le contexte canadien, il traite  de l’impact de facteurs institutionnels comme le fédéralisme et le parlementarisme.  Après une discussion sur la place de l’État, son organisation et son fonctionnement (décentralisation, budgets, programmes gouvernementaux, contrôles), ce cours aborde les acteurs du processus administratif (fonction publique, hauts fonctionnaires, groupes de pression).   Sont également traités les effets des réformes récentes.

Il sert de fondement  pour les cours plus spécialisés qui suivent dans le programme de l’ÉNAP.

Les étudiants ayant un baccalauréat en science politique pourraient obtenir une substitution de ce cours.

Objectifs
Ce cours a pour objectif général de familiariser l'étudiant avec les grands principes qui régissent la structure et le  fonctionnement des organismes et des appareils publics ainsi que le contrat social liant la société et l’État et qui est l’assise de sa légitimité et de sa capacité d’agir pour l’intérêt général.
Plus spécifiquement, le cours vise à ce que l’étudiant puisse comprendre et analyser les grandes problématiques (organisationnelles, administratives, sectorielles, économiques, juridiques, etc.) qui animent les ministères et les réseaux du secteur public ainsi que les rapports entre le politique et l’administratif. En outre, le cours devrait permettre à l’étudiant  d’évaluer les conséquences de ces problématiques pour la gestion publique.

Un (1) cours de méthodologie de recherche parmi les suivants :
ENP7350

Descriptif
Le cours porte sur la démarche et les techniques les plus couramment utilisées pour étudier des problèmes ou enjeux de l’administration publique. Plus précisément, il s’articule autour de la définition d’un problème en administration publique et des étapes méthodologiques qui en découlent, à savoir la recension des écrits, l’identification et articulation de concepts, la formulation d’une question de recherche, le choix des techniques de collecte de données, la stratégie d’échantillonnage, l’analyse des matériaux, la diffusion des résultats et les considérations éthiques. Ce cours aborde aussi des étapes importantes de l’intervention, dont l’offre de service, l’accès au terrain et les stratégies d’appropriation et de validation par les parties prenantes.

 

Objectifs
Au terme de ce cours, l’étudiant devrait être en mesure :
• de concevoir une démarche méthodologique rigoureuse afin d’analyser des problèmes complexes en administration publique et de proposer des pistes de solution concrètes;
• de produire un rapport de recherche et d’intervention utile aux preneurs de décisions;
• de suivre ou d’accompagner le travail de spécialistes (ex. : consultants, chercheurs et autres experts) auxquels les organisations publiques font régulièrement appel dans le cadre de divers projets et études;
• de développer un esprit critique et une réflexion éthique face à la production de connaissances en administration publique;
• de connaître le processus d’élaboration et de négociation d’une offre de service;
• d’apprendre à travailler avec les parties prenantes et à s'assurer de l’acceptabilité de l’intervention.

ENP7351

Descriptif
Ce cours reprend les éléments fondamentaux du projet de recherche, tout en approfondissant les méthodes de collecte et d’analyse de données qualitatives et quantitatives présentées dans la littérature scientifique. Il aborde les thèmes suivants : l'élaboration d'un problème/hypothèse de recherche, le cadre conceptuel/théorique, les types de devis, l'échantillonnage, l'élaboration d'instruments de collecte de données, l'analyse qualitative, l'analyse quantitative, l'utilisation de devis mixtes, la production et la diffusion de connaissances scientifiques, l'éthique de la recherche scientifique. Il est destiné aux étudiants ayant déjà fait un cours en méthodes de recherche ou qui souhaitent faire de la recherche.

Objectifs
Ce cours devrait permettre à l’étudiant d’acquérir les compétences nécessaires à la réalisation d’un projet de recherche. Au terme de ce cours, il  devrait pouvoir :
• évaluer des articles de recherche scientifiques produits en administration publique et se prononcer quant à leur validité et crédibilité;
• choisir et appliquer un cadre théorique approprié et adéquat à la question de recherche;
• exposer et évaluer les avantages et les limites des méthodes qualitatives, quantitatives, mixtes, et expérimentales en administration publique;
• élaborer des instruments de mesure qualitatifs et quantitatifs et les utiliser pour recueillir des données;
• mettre en œuvre une stratégie d’analyse pour les données qualitatives et quantitatives.

Cours de concentration - 2 cours (6 crédits)
Deux (2) cours parmi les suivants :
ENP7132

Descriptif
Ce cours porte sur l’ensemble de la démarche d’évaluation des interventions publiques et sur les différentes méthodes et techniques utilisées dans ce domaine. Sont abordés : le contexte politico-administratif de l’évaluation, les approches évaluatives, les questions posées en évaluation, les outils de gestion des projets d’évaluation, et les limites de certaines approches évaluatives. Le cours traite aussi de la mesure du rendement selon les principes de la gestion axée sur les résultats, et son rapprochement à l’évaluation, notamment dans une perspective de révision des programmes et de gestion des dépenses publiques.

Ce cours d’introduction vise à acquérir les compétences de base nécessaires à la pratique de l’évaluation de programmes qui sont généralement identifiées par les sociétés d’évaluation ainsi que les gouvernements du Canada et du Québec. Celles-ci réfèrent, notamment, aux compétences liées à la démarche évaluative, à la gestion des relations interpersonnelles, à la sélection et l’application d’approches évaluatives et de méthodes de recherche, à la modélisation des interventions publiques, et à la diffusion et l’utilisation des résultats d’évaluation. Les connaissances et compétences acquises dans le cadre de ce cours serviront à la fois aux évaluateurs qui œuvrent déjà dans le domaine, aux professionnels qui visent une carrière en évaluation et aux gestionnaires qui souhaitent approfondir leurs connaissances de l’évaluation de programmes afin de mieux y contribuer dans leur organisation.

 

Objectifs
L'objectif de ce cours est d'amener l'étudiant à comprendre l'ensemble de la démarche d'évaluation des programmes publics et à connaître les différentes méthodes et techniques utilisées en ce domaine.

Plus spécifiquement, l’étudiant devrait être en mesure :
• de situer l’évaluation de programme dans son contexte historique, politique et administratif;
• de connaître les principales théories qui sous-tendent la pratique évaluative;
• de décrire une intervention publique grâce à un modèle logique ou autre forme de modélisation de la théorie du programme;
• d’élaborer des questions d’évaluation et leurs indicateurs;
• de sélectionner une approche évaluative ainsi que les méthodes les plus appropriées pour répondre aux questions d’évaluation;
• de planifier une démarche d’évaluation en se servant d’outils de gestion de projet;
• de gérer les enjeux associés à l’implication des parties prenantes dans une démarche évaluative;
• de réaliser un rapport d’évaluation en tenant compte des besoins informationnels des parties prenantes;
• d’encourager l’utilisation des évaluations par l’entremise de diverses approches et techniques;
• de porter un regard critique sur des rapports d’évaluation publiés par des organisations publiques.

ENP7139

Descriptif
Les enseignements proposés couvrent diverses méthodes et applications statistiques dédiées à l'évaluation de programmes et politiques publiques. Les méthodes retenues visent à quantifier de manière statistiquement significative les effets et les impacts attribuables aux programmes publics à évaluer. Le cours a une portée à la fois théorique et appliquée, notamment par le recours à des modèles économétriques et des logiciels et algorithmes statistiques dédiés (SPSS, STATA). Pour s'y inscrire, il faut avoir réussi un cours de statistiques de premier cycle universitaire, conformément aux conditions d’admission à la Maîtrise en Évaluation de programmes. Ce cours est réservé aux étudiants inscrits en ÉVA et à la M.Sc.

Le cours couvre les approches et techniques de comparaison de moyennes avant-après l’intervention, de la randomisation (groupe expérimental et groupe de contrôle), d’appariement (matching), de la double différence (difference in difference), de la variable instrumentale, de la régression par discontinuité, ou encore régression hédonistique, toujours dans l’optique de démontrer les contributions des interventions au regard des effets et impacts escomptés. Le recours à ces approches vise notamment à mesurer les impacts en limitant les biais de sélection et les estimations « naïves » en mesure des impacts. Pour chacune de ces techniques, le cours présente les soubassements intuitifs, les concepts associés et les conditions de succès des démonstrations statistiques. Les forces et les faiblesses de chaque technique sont discutées et démontrées.

Le cours alterne les enseignements conceptuels et théoriques aux applications pratiques visant à expliquer les principaux modèles d’inférence utilisés par les statistiques en évaluation, tout en mettant l’accent sur le savoir-faire et les programmations requises pour estimer et quantifier les impacts nets.

Objectifs
Les objectifs du cours sont de permettre à l’étudiant :
• de s’initier à diverses méthodes statistiques applicables à l'évaluation de programmes; 
• de se familiariser avec la modélisation statistique de données quantitatives (issues de sondages ou des services administratifs) dans le cadre d’une démarche évaluative exigeant rigueur, analyse et esprit critique;
• d’acquérir des compétences pratiques basées sur des algorithmes et applications « clés en main » déjà développées, notamment par les logiciels STATA ou SPSS, dans le cadre de la mesure statistique des impacts des programmes en évaluation;
• de se familiariser avec les principales méthodes contrefactuelles d’évaluation d’impacts;
• de s’outiller pour progresser de manière autonome dans l’appropriation de nouvelles techniques et approches statistiques utilisées en évaluation de programmes.

ENP7140

Descriptif
Ce cours étudie les principaux concepts et méthodes permettant d'estimer la performance et les impacts des ressources investies dans les programmes publics. Il y est question tout particulièrement de l'analyse coût-efficacité, de l'analyse coûts-avantages et des méthodes économétriques en évaluation. Le cours aborde les critères coûts-avantages (Pareto, Kaldor-Hicks), les concepts de surplus, de valeur nette actualisée, les pertes «sèches», les effets économiques des programmes publics, l’actualisation, les incertitudes. Les méthodes dites contrefactuelles seront aussi abordées. Des enjeux cruciaux comme le choix du taux d'actualisation, la valorisation du temps, la notion de rentabilité des ressources, la mesure des impacts et actifs intangibles et/ou non marchands sont discutés et quantifiés par des estimations économétriques.

La démarche d’enseignement emprunte une perspective à la fois sommative et formative; ex ante et ex post; mais principalement quantitative et à portée économique et financière. Les enseignements passent en revue diverses applications et études de cas permettant d’opérationnaliser les concepts théoriques et faire le lien avec la réalité métrique et empirique de la pratique de la mesure de rendement des programmes publics.

Objectifs
Le cours vise à habiliter l'étudiant à être capable d'appliquer adéquatement les connaissances acquises dans l'évaluation de la rentabilité économique et des impacts des ressources et efforts consacrés aux programmes publics. Ultimement, le cours vise à développer les compétences requises pour poser les questions pertinentes en matière de mesure de rentabilité et d’impacts des programmes publics, d’optimisation, de rentabilité et de performance des ressources utilisées. Il permet également d’y répondre par quelques méthodes et algorithmes dédiés spécifiquement.

Plus précisément, ce cours procure au participant une expertise, théorique et pratique, permettant notamment de :
• maîtriser les principaux concepts sous-jacents à l'analyse économique des bénéfices et des coûts des programmes publics;
• comprendre la nature, la portée et les difficultés associées à l’analyse et à la mesure des bénéfices et des coûts des programmes publics;
• mettre en pratique les enseignements du cours pour solutionner adéquatement des problématiques de mesure de rentabilité et mener efficacement diverses évaluations et applications pratiques et estimations économétriques associées à l’analyse des bénéfices et des coûts;
• savoir repérer, lire et interpréter correctement les approches de mesure utilisées, les critères de choix des investissements publics et les divers résultats issus des analyses des bénéfices et des coûts;
• pouvoir apprécier les divers impacts des programmes publics en évitant les biais de mesure, sans perdre de vue l’impératif de l’optimisation des ressources et des actifs mobilisés.

ENP7147

Descriptif
Ce cours porte sur les méthodes de recherche qualitative qui sont à la disposition des évaluateurs. Les évaluations de programmes menées dans les organisations publiques requièrent souvent l’utilisation d’outils d’enquête qualitative. Ce cours propose aux futurs évaluateurs d’acquérir les connaissances théoriques et pratiques qui leur permettront d’utiliser efficacement les techniques qualitatives de collecte et d’analyse des données. Sont abordés dans ce cours : ce que sont les outils de collecte et d’analyse de données qualitatifs en comparaison avec les outils quantitatifs; l’inventaire des outils qualitatifs; les technologies et les outils d’analyse qualitative; des exercices pratiques et les limites des approches qualitatives en évaluation de programmes.

Objectifs
L'objectif de ce cours est d'amener l'étudiant à connaître et à comprendre les outils de collecte et d’analyse de données qualitatifs qui sont à sa disposition et à savoir choisir les outils les plus appropriés dans les projets d’évaluation qu’il mènera.

À la fin du cours, l’étudiant devrait être en mesure :
• de comprendre le rôle des méthodes qualitatives relativement aux grands cadres théoriques qui sous-tendent la pratique de l’évaluation;
• de recueillir des données qualitatives en se servant des méthodes et outils utilisés fréquemment en évaluation de programmes (par exemple, entretiens semi-dirigés, groupes de discussion, observation, analyse de contenu);
• de connaître les techniques et utiliser les logiciels d’analyse qualitative;
• d’analyser les données qualitatives et les interpréter à la lumière des questions d’évaluation et des besoins des parties prenantes;
• d’intégrer des méthodes qualitatives et des méthodes quantitatives dans un devis d’évaluation mixte.