Logo ENAP

Programmes de 2e cycle

Maîtrise en administration publique

Profil pour professionnels

Concentration : Administration internationale (1866)

Grade et crédits
Maître en administration publique (M.A.P.) - 45 crédits
Population étudiante visée

Ce programme est ouvert à l’admission. Les étudiants actuels qui cheminent dans une version antérieure de ce programme doivent se référer à leur dossier étudiant NEO pour visualiser leur programme.  

Le profil pour professionnels de la maîtrise en administration publique se destine aux diplômés du premier cycle, aux professionnels en exercice ou nouvellement nommés au sein d’organisations des secteurs public et parapublic sur les scènes municipale, provinciale, fédérale et internationale, qui ont des fonctions d’appui à la direction ou des responsabilités d’analyse, d’études ou de planification. De plus, le programme peut répondre aux besoins des professionnels œuvrant au sein du secteur privé ou d’organismes à but non lucratif (OBNL). Le programme est pertinent pour tous ceux qui souhaitent comprendre la dynamique et les particularités de la gestion publique et développer les compétences clés en appui à la gestion de l’administration publique.

Objectifs

Ce programme vise l’acquisition des compétences essentielles à la pratique et à la gestion de l’administration internationale dans des organismes gouvernementaux, des institutions internationales et des organisations non gouvernementales (ONG) œuvrant dans la sphère internationale.

Au terme du programme, l’étudiant devrait être en mesure :

  • de connaître les spécificités du fonctionnement de l'administration publique et les particularités de la gestion des organisations de l’État œuvrant dans la sphère internationale;
  • de connaître le processus de développement et de mise en œuvre des politiques publiques touchant au droit international, à l’économie politique internationale, à l’aide internationale, au commerce international, à la sécurité et aux politiques étrangères;
  • d’être capable d'effectuer une variété d'analyses liées à l'action publique internationale;
  • d’être en mesure de faire la synthèse d'enjeux multiples et de formuler des recommandations intégrant les parties prenantes aux décisions publiques appliquées à l’administration internationale.
Conditions d'admission

La personne candidate…

  • Doit détenir le grade de bachelier ou un grade équivalent, obtenu avec la moyenne cumulative minimale de 3,2 sur 4,3 ou le cas échéant, avoir réussi une propédeutique avec la moyenne cumulative exigée;

OU

  • Qui ne détient pas un baccalauréat ou une équivalence peut être admis dans un programme sans mémoire, s'il possède des connaissances appropriées, la formation ou une expérience significative de travail d'au moins dix (10) ans à titre de professionnel ou le cas échéant, s'il a réussi une propédeutique. Le coordonnateur des études évaluera les connaissances et l'expérience du candidat;

ET 

  • Doit posséder une très bonne connaissance de la langue française, conformément aux exigences linguistiques de l'ENAP;
  • Doit posséder une compréhension jugée suffisante de l'anglais écrit, conformément aux exigences linguistiques de l'ENAP;
  • Doit posséder un minimum de connaissances des outils bureautiques tels que le traitement de texte ou encore le chiffrier électronique;
  • Devra se soumettre, s'il y a lieu, à des tests ou à des entrevues.
Caractéristiques


Activités d'intégration

Le stage ou le travail dirigé permet à l'étudiant de mettre ses connaissances et ses habiletés à l'épreuve au sein d'un organisme public. L'étudiant déjà en situation d'emploi peut substituer au stage la réalisation d'un mandat effectué pour le compte de l'organisation qui l'emploie; il s'agit alors d'un travail dirigé. Le stage peut être rémunéré selon les politiques des organismes d'accueil.

Le séminaire d'intégration permet à l'étudiant de mettre en application les apprentissages réalisés au cours de sa maîtrise en analysant une situation concrète qu'il aura lui-même identifiée. L'étudiant devra résoudre le problème soulevé à l'aide des outils, modèles d'analyse et de synthèse proposés dans les cours antérieurs. Il devra confronter ses idées et solutions avec celles des autres étudiants.

Barreau du Québec
Tout au long du cheminement de l'étudiant, cette formation est reconnue par le Barreau du Québec aux fins de la formation continue obligatoire.

Chambre des notaires
Les cours relatifs aux finances et à la gestion, dans le cadre des programmes de l'ENAP sont reconnus pour les membres de la Chambre des notaires du Québec, comme une activité de formation en vertu de l'article 5 du Règlement sur la formation continue obligatoire des notaires.

Structure et cheminement

Avant de s’inscrire à tout autre cours de son programme, l’étudiant doit s’inscrire aux cours obligatoires ENP7303 et ENP7505. Seul le coordonnateur des études du lieu d’études peut accorder une dérogation à cette règle.

Les étudiants ayant un baccalauréat en gestion publique pourraient obtenir une substitution pour le cours ENP7303. Les étudiants ayant un baccalauréat en science politique pourraient obtenir une substitution pour le cours ENP7505.

Stage et travail dirigé
L’étudiant ne peut s’inscrire à l’activité ENP7969-S Stage ou ENP7969-T Travail dirigé qu’après avoir réussi 27 crédits de son programme incluant les cours ENP7303 Management des organisations publiques, ENP7505 Principes et enjeux de l’administration publique et ENP7350 Méthodes de recherche et d’intervention (ou ENP7351 Méthodes de recherche et analyse de données).

Pour être admissible au stage ou au travail dirigé, l'étudiant doit également avoir obtenu ses crédits avec une moyenne cumulative égale ou supérieure à 3,3 sur 4,3.

Séminaire d’intégration
L’étudiant doit avoir complété un minimum de 33 crédits, incluant les crédits rattachés aux cours ENP7303 Management des organisations publiques et ENP7505 Principes et enjeux de l’administration publique, avant de s’inscrire à l’activité ENP7921 Séminaire d’intégration pour professionnels.

Chaque cours équivaut à 3 crédits et a une durée de 45 heures. Les 45 crédits de ce nouveau programme sont répartis selon la structure qui suit.

N.B. Les étudiants actuels qui cheminent dans une version antérieure de ce programme doivent se référer à leur dossier étudiant NEO pour consulter leur structure.


Cours obligatoires - 6 cours (18 crédits)
ENP7303

Descriptif
Ce cours vise à étudier la multiplicité des éléments qui composent la pratique du management public ainsi que leurs interrelations de façon à approfondir la complexité inhérente à la gestion des organisations publiques. Abordant tant les fondements du management public que les théories et les modèles émergents dans le domaine, le cours explore plusieurs courants de pensée qui permettent d'examiner sous différents angles les problématiques contemporaines de la gestion des organisations publiques. Les principaux thèmes abordés sont les particularités des organisations publiques et de leur environnement, le métier de gestionnaire, les processus décisionnels, les fonctions de planification, d'organisation et de contrôle, les dimensions humaines de la gestion et le leadership. L'approche pédagogique privilégie l'appropriation de connaissances théoriques et leur utilisation dans des situations concrètes de gestion.

Les étudiants qui ont complété un baccalauréat en gestion publique pourraient obtenir une substitution de ce cours (certains critères s'appliquent).

Objectifs
Ce cours vise à :

  • Connaître les principales théories et les principaux modèles se rapportant au management des organisations publiques.
  • Approfondir les problématiques contemporaines de la gestion des organisations publiques.
  • Mettre en perspective la pratique du management public et développer sa propre réflexion sur cette pratique, basée, entre autres, sur les résultats de la recherche scientifique.
ENP7333

Descriptif
Ce cours aborde le processus de conception, de mise en œuvre et de suivi des politiques publiques d’un point de vue endogène à une organisation politique ou administrative. Il s’agit d’un cours pratique, orienté vers le développement des compétences requises des agents qui contribuent à concevoir et à mettre en œuvre des politiques publiques. Le cours présente d’abord le vocabulaire et les concepts essentiels pour penser les politiques publiques dans un monde contemporain. Il expose ensuite les compétences à acquérir pour élaborer des politiques publiques et en assurer le suivi. Il propose enfin de mettre en pratique les compétences acquises dans le cours et de susciter une réflexion critique sur les limites de l’intervention gouvernementale.

 

 

Objectifs
Ce cours veut habiliter l’étudiant à intervenir plus efficacement dans la conception, la mise en œuvre et le suivi de politiques publiques au sein d’un appareil administratif ou d’une organisation.

À la fin du cours, l’étudiant devrait être en mesure de :
• comprendre les fondements théoriques de l’analyse des politiques publiques;
• connaître les étapes des processus de politiques publiques et les actions qui y sont liées;
• repérer les parties prenantes aux différentes étapes d’un processus de politique publique et tenir compte de leurs préoccupations;
• distinguer et sélectionner les techniques d’analyse appropriées pour soutenir les processus de décision et de suivi des politiques publiques;
• reconnaître et tenir compte des enjeux et des contraintes économiques, politiques et normatives qui influencent la conception, la mise en œuvre et le suivi des politiques publiques;
• détecter les effets voulus et non voulus de la mise en œuvre des politiques publiques.

ENP7418

Descriptif
Le cours présente les fondements du droit international public et vise à familiariser les étudiants avec les principes et les règles qui régissent les rapports entre les États. Il expose les procédés par lesquels les règles du droit international sont élaborées, les entités qui sont concernées par ces règles, les conditions d’application de ces règles et les conséquences de leur non-exécution. Le cours traite également des rapports entre le droit international et le droit interne afin de démontrer l’influence qu’exerce le droit international public sur les politiques publiques québécoises et canadiennes ainsi que sur les rapports entre l’État québécois et l’État canadien.

Le cours présente par ailleurs les fondements juridiques du fonctionnement des organisations internationales contemporaines. Le cours insistera sur le rôle évolutif depuis la Deuxième Guerre mondiale de l’Organisation des Nations Unies ainsi que des autres organisations internationales, dont les principales institutions économiques internationales. Il présentera également le droit des organisations internationales ainsi que les modes de règlement des différends des organisations internationales.

 

Objectifs
L'objet de ce cours est de permettre à l'étudiant d'acquérir des connaissances et des capacités analytiques à l'égard du droit international public ainsi que du régime juridique des organisations internationales de manière à ce qu’il puisse en tenir compte dans sa stratégie et sa gestion des enjeux propres au développement des politiques publiques.

Objectifs spécifiques:

Au terme de ce cours, l'étudiant sera en mesure : 
d’expliquer les principaux concepts et ainsi que la terminologie du droit international public et du régime juridique des organisations internationales;
de formuler une analyse critique des règles de droit international public;
d’expliquer l’influence que le droit international public et les organisations internationales exercent sur le processus de prise de décision et de mise en œuvre des politiques publiques.

 

ENP7505

Descriptif
Ce cours présente le cadre particulier du fonctionnement de l’administration publique (cadre politique, intérêt public,  notion de contrat social, de démocratie et de gouvernance). Dans le contexte canadien, il traite  de l’impact de facteurs institutionnels comme le fédéralisme et le parlementarisme.  Après une discussion sur la place de l’État, son organisation et son fonctionnement (décentralisation, budgets, programmes gouvernementaux, contrôles), ce cours aborde les acteurs du processus administratif (fonction publique, hauts fonctionnaires, groupes de pression).   Sont également traités les effets des réformes récentes.

Il sert de fondement  pour les cours plus spécialisés qui suivent dans le programme de l’ÉNAP.

Les étudiants ayant un baccalauréat en science politique pourraient obtenir une substitution de ce cours.

Objectifs
Ce cours a pour objectif général de familiariser l'étudiant avec les grands principes qui régissent la structure et le  fonctionnement des organismes et des appareils publics ainsi que le contrat social liant la société et l’État et qui est l’assise de sa légitimité et de sa capacité d’agir pour l’intérêt général.
Plus spécifiquement, le cours vise à ce que l’étudiant puisse comprendre et analyser les grandes problématiques (organisationnelles, administratives, sectorielles, économiques, juridiques, etc.) qui animent les ministères et les réseaux du secteur public ainsi que les rapports entre le politique et l’administratif. En outre, le cours devrait permettre à l’étudiant  d’évaluer les conséquences de ces problématiques pour la gestion publique.

Un (1) cours de méthodologie de recherche parmi les suivants :
ENP7350

Descriptif
Le cours porte sur la démarche et les techniques les plus couramment utilisées pour étudier des problèmes ou enjeux de l’administration publique. Plus précisément, il s’articule autour de la définition d’un problème en administration publique et des étapes méthodologiques qui en découlent, à savoir la recension des écrits, l’identification et articulation de concepts, la formulation d’une question de recherche, le choix des techniques de collecte de données, la stratégie d’échantillonnage, l’analyse des matériaux, la diffusion des résultats et les considérations éthiques. Ce cours aborde aussi des étapes importantes de l’intervention, dont l’offre de service, l’accès au terrain et les stratégies d’appropriation et de validation par les parties prenantes.

 

Objectifs
Au terme de ce cours, l’étudiant devrait être en mesure :
• de concevoir une démarche méthodologique rigoureuse afin d’analyser des problèmes complexes en administration publique et de proposer des pistes de solution concrètes;
• de produire un rapport de recherche et d’intervention utile aux preneurs de décisions;
• de suivre ou d’accompagner le travail de spécialistes (ex. : consultants, chercheurs et autres experts) auxquels les organisations publiques font régulièrement appel dans le cadre de divers projets et études;
• de développer un esprit critique et une réflexion éthique face à la production de connaissances en administration publique;
• de connaître le processus d’élaboration et de négociation d’une offre de service;
• d’apprendre à travailler avec les parties prenantes et à s'assurer de l’acceptabilité de l’intervention.

ENP7351

Descriptif
Ce cours reprend les éléments fondamentaux du projet de recherche, tout en approfondissant les méthodes de collecte et d’analyse de données qualitatives et quantitatives présentées dans la littérature scientifique. Il aborde les thèmes suivants : l'élaboration d'un problème/hypothèse de recherche, le cadre conceptuel/théorique, les types de devis, l'échantillonnage, l'élaboration d'instruments de collecte de données, l'analyse qualitative, l'analyse quantitative, l'utilisation de devis mixtes, la production et la diffusion de connaissances scientifiques, l'éthique de la recherche scientifique. Il est destiné aux étudiants ayant déjà fait un cours en méthodes de recherche ou qui souhaitent faire de la recherche.

Objectifs
Ce cours devrait permettre à l’étudiant d’acquérir les compétences nécessaires à la réalisation d’un projet de recherche. Au terme de ce cours, il  devrait pouvoir :
• évaluer des articles de recherche scientifiques produits en administration publique et se prononcer quant à leur validité et crédibilité;
• choisir et appliquer un cadre théorique approprié et adéquat à la question de recherche;
• exposer et évaluer les avantages et les limites des méthodes qualitatives, quantitatives, mixtes, et expérimentales en administration publique;
• élaborer des instruments de mesure qualitatifs et quantitatifs et les utiliser pour recueillir des données;
• mettre en œuvre une stratégie d’analyse pour les données qualitatives et quantitatives.

Un (1) cours d’outils de gestion parmi les suivants :
ENP7332

Descriptif
Après avoir suivi ce cours, vous aurez acquis une conception large des exigences de la GPR et des techniques appropriées à cette philosophie de gestion publique. Vous aurez examiné des cadres de réflexion et des outils appropriés à la mise en oeuvre de la GPR dans vos organisations. Vous serez dotés d'une capacité d'analyse des situations complexes et changeantes auxquelles font face quotidiennement les gestionnaires du secteur public. Enfin, vous aurez une meilleure compréhension de la place qu'occupera la GPR, dans les années qui viennent, dans la gestion des organisations gouvernementales modernes. Approche pédagogique : l'orientation pédagogique de ce cours combine analyse théorique et expertise pratique, c'est-à-dire : 1- Une analyse critique de travaux conceptuels soutenant la philosophie GPR; 2- des expertises à réaliser en équipe à partir de situations concrètes. La diversité des logiques d'analyse et d'action, des critiques, des réserves et des suggestions formulées par les uns et les autres, en équipe et individuellement, fournira aux étudiants l'occasion de s'initier au mode GPR de la gestion publique.

Objectifs
À l'aide des notions et des méthodes de la gestion de la performance, le cours vise à fournir à l'étudiant un cadre de référence lui permettant de :
 définir, à l'aide de la connaissance de la réalité administrative de l'organisation, les dimensions relatives à l'émergence d'une vision menant à la définition de résultats tangibles (projets organisationnels, sectoriels et individuels afférents au secteur public concerné);
 connaître et comprendre la culture managériale sous-jacente à une philosophie organisationnelle et administrative axée sur l'amélioration continue des processus responsables des résultats;
 approfondir les concepts, les principes et les méthodes de gestion par résultats;
 proposer un modèle de gestion intégrée par résultats susceptible d’améliorer l'efficacité et l'efficience des services de soutien par la mise en place d'une meilleure harmonisation de la gestion stratégique et opérationnelle;
 comprendre l'importance des équipes autonomes dans la gestion de l'efficience des organisations publiques;
 prendre connaissance des habiletés managériales requises pour la gestion par résultats et des méthodes et outils modernes de l'amélioration continue des processus de travail;
 s'approprier une stratégie d'implantation de la gestion des processus pour l'amélioration des résultats.

ENP7363

Descriptif
Les gestionnaires publics sont de plus en plus contraints, dans une perspective de performance, à une gestion et à une reddition de comptes rigoureuse et régulière. Il leur faut, entre autres, effectuer le suivi de gestion et de programmes, utiliser et fournir de l'information à la fois sur les résultats, les activités, les ressources et la clientèle. Une façon d'améliorer les systèmes de gestion et d'information, pour ce faire, consiste à se doter d'indicateurs, de les présenter en tableaux de bord de gestion et d'utiliser les nouvelles technologies de l'information pour leur production et leur utilisation par les gestionnaires. Ce cours vise d'abord à fournir à l'étudiant les concepts reliés à la mesure et à l'information sous forme d'indicateurs, dans une perspective de suivi de gestion (un module général est offert sur les indicateurs de gestion) et dans une perspective de suivi de programmes (un module spécifique est offert sur les indicateurs de suivi de programmes). Ce cours propose ensuite une méthodologie d'élaboration d'indicateurs de gestion et de design de tableau de bord, et aborde les considérations sur leur implantation et leur utilisation, dans une perspective de collaboration des gestionnaires à la réalisation ou à l'adaptation de tels systèmes à leurs besoins et à leur contexte. L'étudiant pourra aussi expérimenter les possibilités d'utilisation de la micro-informatique par l'analyse d'un cas informatisé et par le développement de son propre prototype de tableau de bord sur micro-ordinateur.

Objectifs
Doter l'étudiant d'un outil informationnel de gestion "de" et "par" la performance :

  • cerner l'opportunité d'utilisation de tableaux de bord dans l'organisation et situer les indicateurs dans les processus de gestion et d'évaluation de programmes;
  • fournir à l'étudiant les concepts de base sur la mesure et l'information sous forme d'indicateurs, dans une perspective de suivi de gestion et de suivi de programmes;
  • fournir à l'étudiant une méthodologie de réalisation de tableaux de bord : des techniques et des outils d'analyse informationnelle, de développement d'indicateurs, de design et d'utilisation de tableaux de bord et un guide d'implantation dans l'organisation;
  • amorcer l'élaboration d'un prototype de tableau de bord;
  • planifier le transfert et l'intégration de ces acquis dans son milieu de travail;
  • permettre à l'étudiant d'explorer les possibilités et d'expérimenter l'usage de la micro-informatique dans le cadre de l'élaboration et de l'utilisation de tableaux de bord. 
ENP7437

Descriptif 

Ce cours a pour objectif de permettre aux étudiants d'acquérir les connaissances et de développer les compétences nécessaires à l'exercice de la gestion d'un projet complexe dans le contexte national ou international, dans une organisation du secteur public, parapublic ou non gouvernemental.

Les étudiants sont initiés à plusieurs outils d’analyse pour bien préciser le contexte, pour évaluer le niveau de complexité des projets, et surtout pour définir adéquatement le problème à l’origine du projet. Le cours prépare les étudiants à s’adapter et à gérer les imprévisibilités et les incertitudes des projets complexes, à utiliser la méthode de cadre logique pour la planification de leur projet ainsi qu’à effectuer une gestion de risque par un mécanisme de gestion de la connaissance et de la communication (à l’interne et à l’externe) Les étudiants seront également initiés aux autres approches privilégiées dans les organisations internationales.  Ce cours fait état des concepts de cybernétique, système complexe et du chaos, pour aider les étudiants à réaliser l’importance des mécanismes de rétroaction, pour pouvoir ajuster le projet et obtenir des résultats non seulement efficaces et efficients, mais aussi pertinents et acceptables. Le cours souligne également les questions éthiques, ainsi que les enjeux émergents comme : la protection et les droits de l’homme, l’égalité des sexes, la durabilité, participation/appropriation/renforcement des capacités, le VIH/SIDA, le redressement précoce, la sûreté et la sécurité, la consolidation de la paix/atténuation des conflits, la prévention et la réduction des risques.

Objectifs 

•Reconnaître les spécificités des projets complexes;

•Connaître les étapes du processus de gestion de projets complexes; •Faire une analyse contextuelle détaillée et de proposer un projet pertinent, réaliste, acceptable et durable;

•Maitriser les outils d’analyses, de planification de suivi et d’évaluation;

•Identifier et intégrer les axes transversaux et les questions émergentes;

•Apprécier et pratiquer les rôles et les qualités du gestionnaire du projet;

•Comprendre les dynamiques de groupe et les principes de gestions d’équipes multidisciplinaires.

ENP7866
Descriptif
Assurer des prestations de services sous contrainte de temps, de coût et de qualité par une administration et des organismes publics, tenus par les textes de loi (la LAP) et par leur mission spécifiques de satisfaire des citoyens, des entreprises et des clients internes, de plus en plus exigeants, relève d'une véritable gestion de projets appliquée au secteur public. Quels sont les modèles théoriques et opératoires traitant de la gestion de projets dans un contexte public ? Comment mettre en place ce mode de gestion dans une organisation publique ? Quelles techniques et outils doit manier un gestionnaire de projets publics pour pouvoir conduire à terme son mandat ? Quelles habiletés de gestion doit-il acquérir et mettre en oeuvre ? Quels défis doit-il relever avant de pouvoir livrer les projets qui lui ont été confiés dans le cadre de son mandat de gestion ? Ces questions seront soulevées pour orienter l'acquisition des connaissances et des outils visés par le cours Gestion de projets.

Objectifs
Ce cours a pour objectif de permettre à l'étudiant d'acquérir les connaissances et de développer les habiletés nécessaires à l'exercice de la responsabilité de la gestion d'un projet dans une organisation du secteur public
Plus spécifiquement, à la fin du cours, l'étudiant devra :

  • connaître la définition d'un projet, les caractéristiques propres à un projet et le rôle joué par les projets dans la gestion des organisations;
  • connaître les concepts reliés à la gestion de projet et les étapes du processus de gestion d'un projet:
    • la définition du projet;
    • la planification du projet;
    • l'organisation du projet;
    • le suivi et le contrôle du projet;
    • la fin du projet;
  • connaître le déroulement de l'étape de définition d'un projet et être en mesure de mettre en oeuvre les techniques de gestion de projet permettant une formulation rigoureuse du projet;
  • connaître les principales méthodes utilisées pour la sélection des projets;
  • connaître tous les aspects de la planification d'un projet et être en mesure d'utiliser les principales techniques de la planification propres à la gestion de projet;
  • connaître les enjeux liés au choix d'une structure de travail pour l'exécution d'un projet;
  • être conscient de la nécessité du suivi et du contrôle d'un projet pendant son exécution et être en mesure d'utiliser les outils de contrôle propres à la gestion de projet;
  • savoir comment terminer un projet;
  • être en mesure de situer le rôle de la technologie informatique dans la gestion d'un projet, connaître les principales caractéristiques d'un logiciel de gestion de projet, et pouvoir utiliser un logiciel de gestion de projet;
  • connaître la problématique de l'évaluation des projets et la méthodologie générale de l'évaluation;
  • connaître les particularités de la gestion des petits projets;
  • avoir développé sa propre opinion sur l'applicabilité des méthodes et techniques de la gestion de projet dans son environnement organisationnel;
  • avoir développé sa propre opinion concernant l'avenir de la gestion de projet.
Cours de concentration - 4 cours (12 crédits)
ENP7417
Descriptif
L’économie politique internationale porte sur l’interaction entre l’État et le marché dans un environnement de plus en plus mondialisé.  Ce cours vise à initier les étudiants aux principaux concepts et théories de l'économie politique internationale. Ce cours illustre, par des exemples historiques, les transformations de l’économie politique internationale depuis le début du XXe siècle. Il présente également les principaux acteurs de l’économie politique internationale (les États, les organisations internationales, les multinationales, mais également le marché, la finance internationale, les nouvelles technologiques de l’information, etc.) ainsi que les débats fondamentaux sur l’hégémonie américaine, les régimes et organisations internationales, la libéralisation des échanges, le déclin de l’État, la gouvernance mondiale et sur la mondialisation.

Objectifs

Familiariser les étudiants avec les principales théories et concepts de l'économie politique internationale afin qu'ils puissent analyser les différents phénomènes qui se produisent en politique mondiale.  

Plus spécifiquement, le cours vise à ce que le participant puisse :
Acquérir les outils théoriques, conceptuels et méthodologiques essentiels à la compréhension et l'analyse de l’économie politique internationale
Être capable d’identifier les caractéristiques et les acteurs fondamentaux de l’économie politique internationale.
Établir des liens entre la pratique de l’économie politique internationale et l'analyse de l’administration et des  politiques publiques la concernant. 
ENP7432

Descriptif
Ce cours permet à l'étudiant de se familiariser avec les institutions économiques et financières internationales, l'application de la théorie financière dans le contexte international, les théories relatives à la détermination des taux de change. Six thèmes sont abordés : balance de paiements, système monétaire international, marché de changes, la prévision des taux de change, l'euromarché, les politiques macroéconomiques en économie ouverte et les zones monétaires.

Objectifs
L'objectif du cours est de permettre aux participants d'avoir une meilleure compréhension des contraintes, des opportunités et des techniques reliées aux marchés financiers internationaux.
À la fin de ce cours, les participants devraient :

  • comprendre et analyser la structure de la balance des paiements;
  • saisir le fonctionnement du marché des changes;
  • être familier avec les caractéristiques des marchés financiers internationaux;
  • développer une meilleure perspective des relations monétaires internationales. 
ENP7436

Descriptif
Ce cours a pour objectif de permettre aux étudiants de développer une pensée analytique et critique des enjeux de l'aide internationale. Il vise à initier les étudiants à la problématique de l’aide au développement et de l’aide humanitaire, à l’environnement politique, ainsi que les questions éthiques de l’aide internationale. Le cours présente les approches de financement en situation de conflit, post conflit, transition, redressement et développement. Le rôle des principaux acteurs en matière de gestion de l'aide internationale est présenté brièvement. Le cours souligne les récents débats tels que les états fragiles, les droits de la personne, la démocratie, la gouvernance et l’environnement. Les stratégies et les politiques élaborés par les institutions internationales et les bailleurs de fonds pour harmoniser et améliorer les pratiques de l’aide internationale, ainsi que son impact et son efficacité seront également abordés. Le cours démontre comment les différentes approches de la planification de projets (approche projet, gestion par résultat et approche capacité) ont été influencées par les réformes et l’évolution des perspectives théoriques. Les étudiants seront initiés aux forces et limites de divers indicateurs utilisés pour définir les politiques de l’aide internationale. Une partie de cours sera consacrée aux spécificités et l’évolution de l’aide humanitaire et les enjeux spécifiques de l’aide dans les contextes du conflit et catastrophe naturelle.

Objectifs

  • Connaitre les approches de financement en situation de conflit, post-conflit, transition, redressement et développement.
  • Analyser et comprendre les débats et les enjeux contemporains liés à l’aide au développement et l’aide humanitaire internationale.
  • Comprendre les enjeux spécifiques à l’aide humanitaire internationale.
  • Reconnaitre les principales orientations et politiques en matière d’aide des pays donateurs, des organisations multilatérales et internationales, ainsi que les organisations non gouvernementales.
  • Analyser et comprendre l’environnement politique et les pratiques de l’aide.
  • Identifier les enjeux et les défis méthodologiques pour mesurer l’efficacité et l’impact de l’aide.
  • ENP7522

    Descriptif
    Ce cours vise à permettre à l'étudiant/e  de se familiariser avec les principales grilles théoriques et les approches méthodologiques qui servent à l'analyse des relations internationales et de la politique étrangère. L'étudiant/e  prend ainsi connaissance des principales variables explicatives ou interprétatives utilisées pour rendre compte du comportement de l’État sur la scène internationale et des méthodes employées pour les observer. Le cours vise aussi à permettre à l’étudiant/e d’appliquer ces modèles théoriques à des cas concrets.

    Objectifs
    À la fin de la session, l'étudiant/e sera en mesure de décrire, de distinguer et d’appliquer un cadre théorique formel pour l’étude du comportement international d’un État.
     
    Plus spécifiquement, l'étudiant/e :
    sera familier avec les concepts et les théories qui servent à l'analyse des relations internationales et de la politique étrangère; 
    sera en mesure d’appliquer ces concepts et théories à la compréhension et à l’analyse de quelques grands enjeux internationaux; 
    sera en mesure d'élaborer une réflexion personnelle sur la politique d’un État donné et de formuler des recommandations.

     

    Cours optionnels - 2 cours (6 crédits)
    Deux (2) cours au choix parmi les cours de l’ENAP ouverts aux étudiants du profil, à l’exception de ceux réservés à une concentration en particulier. Consultez la liste des cours.
    Activité d'intégration obligatoire - 9 crédits
    Une (1) activité au choix parmi les suivantes :
    ENP7921

    Descriptif
    Ce séminaire permet à l’étudiant inscrit dans un programme de maîtrise pour professionnels d’intégrer les apprentissages réalisés au cours de sa maîtrise. Il vient ainsi compléter les autres cours inscrits à son programme.

    Le séminaire se déroule en deux étapes. Dans un premier temps, l'étudiant procède à l'identification d'un problème ou d'une situation spécifique à son domaine d’études, choisi en fonction de ses objectifs pédagogiques et professionnels et constitue, à l'aide d'une recherche bibliographique, un cadre théorique de référence devant lui servir dans le traitement de ce problème. Dans un second temps, à partir de la problématique établie et des éléments théoriques retenus dans le cadre théorique et après avoir élaboré une grille d'analyse appropriée, il procède à l'analyse du thème retenu et tire les conclusions qui en découlent.

    Objectifs
    Ce séminaire permet à l’étudiant de démontrer sa capacité à utiliser les connaissances qu’il a acquises et les apprentissages qu’il a faits  dans les différents cours de son programme pour analyser une situation concrète et proposer des solutions visant à résoudre un problème complexe. Plus spécifiquement, cette activité d'intégration devrait permettre à l'étudiant :
    • d'utiliser des outils ou modèles d'analyse et de synthèse proposés dans ses cours;
    • de développer une meilleure compréhension des diverses réalités de l'administration publique dans son domaine d’études;
    • de confronter ses idées avec celles des autres étudiants.

     
    ENP7969-S
    Aux activités traditionnelles que sont les cours, les séminaires et l'atelier, s'ajoute une activité d'intégration prenant la forme d'un stage rémunéré ou non de quinze semaines dans un organisme public ou dans un organisme privé travaillant pour le compte d'organismes publics. Le stage offre au candidat la possibilité de mettre ses connaissances et ses habiletés à l'épreuve dans des situations réelles. Le stage met l'étudiant en contact avec des analystes et des conseillers auprès desquels il peut apprendre à mieux connaître les méthodes et les processus de travail utilisés dans sa concentration. L'étudiant apprendra surtout en assumant un mandat qui lui sera confié par l'organisme d'accueil.
    ENP7969-T
    Dans le cas d'un étudiant déjà à l'emploi d'une organisation publique, le stage (séjour de travail) dans une autre organisation peut être remplacé par la prise en charge d'un mandat d'analyse ou de consultation pour le compte de celle qui l'emploie, mandat pour la réalisation duquel un maximum d'un an lui est alloué; la réalisation de ce mandat constitue un travail dirigé. Cette activité poursuit les mêmes objectifs que le stage, bien qu'elle obéisse à des conditions d'encadrement et des modes d'évaluation présentant quelques différences.