Connexion

 

7 février 2013

Sami Aoun
Professeur à l'Université de Sgerbrooke

Le Printemps arabe a mené au départ de plusieurs chefs d'États. Leurs successeurs ne font pas tous l'unanimité. Dans certains pays, les militants des premières heures retournent dans la rue pour demander à nouveau l'installation de la démocratie. Ce nouveau réveil des populations a rapidement été qualifié d'« Hiver arabe ». Le professeur Sami Aoun, de l'Université de Sherbrooke, sera au Midi du GERFI exceptionnellement le jeudi 7 février pour nous présenter les enjeux de ces nouvelles manifestations.

Affiche          Biographie