Logo ENAP
Connexion

9 avr. 2014 L'expertise québécoise contribue à la mise sur pied de l'ENAPP en Haïti

Le directeur général de l'ENAP, monsieur Nelson Michaud, et le coordonnateur général de l'ENAPP, monsieur Harold Mompoint Jeune.
Grâce au Projet d'appui au renforcement de la gestion publique en Haïti (PARGEP) – fruit de la collaboration tripartite entre les gouvernements du Québec, du Canada et d'Haïti visant le transfert d'une expertise durable au sein de l'administration publique haïtienne – l'ENAP a contribué à la mise en place de l'École Nationale d'Administration de Politiques Publiques (ENAPP).

La mise sur pied de cette école est l'aboutissement d'un long processus entamé en 2005. 

En 2009, comme mesure transitoire et d’apprentissage à la gestion d’une grande école, le gouvernement haïtien avait sollicité le PARGEP et obtenu le financement et la diffusion à Port-au-Prince du programme de maîtrise en administration publique de l’ENAP. Pas moins de 18 hauts cadres de l’administration publique haïtienne ont obtenu leur diplôme en décembre 2012. Les 22 étudiants-fonctionnaires constituant la deuxième cohorte recevront leur diplôme en décembre prochain.

L'ENAP a également participé au processus de réflexion sur le modèle de la future école, son organisation et son fonctionnement, ainsi qu’à la définition du profil et des compétences de son premier dirigeant et du curriculum des cours offerts.

« Cette école, qui sera appelée à jouer un rôle crucial dans la modernisation de l’appareil administratif et dans la réforme de la fonction publique, est un exemple manifeste du désir de renforcement de l’État haïtien. Par ce projet, notre institution confirme tout son savoir-faire dans l’accompagnement des gouvernements étrangers dans le cadre du renouvellement de leurs administrations publiques », souligne le directeur général de l’ENAP, monsieur Nelson Michaud.

Inauguration
C’est au Karibe Convention Center de Port-au-Prince que s’est déroulée le 9 avril dernier la cérémonie officielle de lancement de l'ENAPP en présence du premier ministre d’Haïti, Son Excellence Laurent Salvador Lamothe, du directeur général de l’ENAP, monsieur Nelson Michaud, du sous-ministre adjoint aux affaires bilatérales du ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur du gouvernement du Québec, monsieur Jean-Stéphane Bernard et du chargé d’affaires a.i. de l’ambassade du Canada, monsieur Gilles Rivard.

 
De gauche à droite, le directeur général de l'ENAP, monsieur Nelson Michaud, le chargé d'affaires a.i. de l'ambassade du Canada, monsieur Gilles Rivard, le premier ministre d'Haïti, Son Excellence Laurent Salvador Lamothe, le sous-ministre adjoint aux affaires bilatérales du ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur du gouvernement du Québec, monsieur Jean-Stéphane Bernard, et le coordonnateur général de l'ENAPP, monsieur Harold Mompoint Jeune.



L’École Nationale d’Administration de Politiques Publiques (ENAPP)
L’ENAPP est une école supérieure de l’Administration et la fonction publique. Elle représente l’une des institutions clés appelées à jouer un rôle fondamental à la modernisation de l’appareil administratif de l’État et à la rénovation de la fonction publique. La création de l’ENAPP s’inscrit donc dans les objectifs de renforcement des capacités de la fonction publique haïtienne, dont l’importance a été réaffirmée au niveau politique dans le contexte de la réforme de l’État. L’ENAPP sera une institution d’enseignement supérieur d’excellence au service de l’État haïtien. 

Projet d’appui au renforcement de la gestion publique en Haïti (PARGEP)
Le PARGEP est le fruit de la volonté de collaboration tripartite émise par les gouvernements du Québec, du Canada et d'Haïti visant à renforcer les capacités des hautes instances gouvernementales et à transférer une expertise durable au sein de l'administration publique haïtienne. Le type de renforcement proposé veut satisfaire les besoins réels du gouvernement haïtien et fournir un accompagnement qui permettra le développement d'habiletés et la mise en place de moyens appropriés pour répondre à la demande. Il a été élaboré en partenariat avec les autorités haïtiennes en tenant compte des caractéristiques du personnel et des structures en place.