Logo ENAP
Connexion

21 sept. 2018 Une expérience de « leadership collaboratif » à l'ENAP fait des petits au colloque Éducation Formation en santé et services sociaux

De gauche à droite : Manon Dufour, directrice adjointe à la DSO et Mélanie Boyer, coordonnatrice à l'innovation à la DSO.
Il est beaucoup question de collaboration pour améliorer la performance et le climat dans les équipes de travail. Mais comment s'y prendre?

La directrice adjointe des Services aux organisations (DSO), Manon Dufour, ainsi que la coordonnatrice à l’innovation, Mélanie Boyer, ont développé une expertise sur le sujet grâce à l’expérience qu’elles ont menée pendant trois ans au sein de leur direction.

Elles ont pu exposer le résultat de leurs recherches et surtout de leurs constats dans leur propre milieu de travail, lors d’un atelier au colloque Éducation Formation en santé et services sociaux, qui s’est déroulé à Lévis les 19 et 20 septembre derniers.

Devant une audience composée majoritairement de gestionnaires, elles ont proposé des stratégies à mettre en place pour mieux utiliser la diversité des membres de l’équipe et favoriser l’émergence de l’intelligence collective. Celle-ci s’avère des plus utiles lorsque l’environnement de travail présente des signes de complexité, par exemple lorsque de nouvelles situations émergent, lorsqu’il y a de multiples dimensions à un enjeu, ou encore, de nombreuses contraintes. Entre autres clés du leadership collaboratif: la détermination, l’effort et la persévérance.

Lors de son allocution d’ouverture du colloque, le directeur général de l’ENAP, Guy Laforest, a de son côté mis l’accent sur l’importance du rôle des universités dans la formation des gestionnaires et professionnels de la santé et des services sociaux. Ceci est particulièrement crucial alors que ce secteur est aux prises avec des enjeux bien réels comme le vieillissement de la population, les nouvelles technologies, la reddition de compte ou encore la gestion du changement.

À ce chapitre, le psychologue et maître d’enseignement de l’ENAP, Claude-Michel Gagnon, a de son côté invité les participants à sa présentation à réfléchir sur des éléments susceptibles de contribuer au mieux-être des gestionnaires et de leurs équipes afin de mieux gérer leur équilibre en contexte de turbulence.