Logo ENAP
Connexion

4 juin 2019 Une diplômée de l'ENAP rédige la meilleure thèse en science politique de l'année!

La diplômée au doctorat Marie-Thérèse Dugas a reçu le Prix Bélanger-Andrew, récompensant annuellement la meilleure thèse en recherche rédigée en français par un étudiant ou une étudiante d'une université québécoise ou canadienne.

C’est lors du 57e Congrès de la Société québécoise de science politique, le 23 mai dernier, que Mme Dugas s’est vu remettre une bourse 1000 $ pour sa thèse L’échange de renseignements comme instrument de politiques publiques essentiel à la protection de l’assiette fiscale et à la coopération fiscale internationale du Canada. Son directeur de thèse Stéphane Paquin se dit très fier du résultat.

Résumé de la thèse

En matière de fiscalité internationale, la collaboration entre les États représente un véritable moteur de renforcement du système fiscal international. Les traités fiscaux internationaux conclus, ainsi que les mécanismes de concertation continue et de collaboration étroite qui émanent des différentes actions des États, permettent la coopération fiscale internationale. Dans le cadre de sa politique fiscale internationale, le Canada se positionne comme un acteur important de la coopération fiscale internationale qui vise la protection de son assiette fiscale. Encadrée par la théorie de l’institutionnalisme libéral et par le modèle théorique des instruments, la démonstration scientifique de la thèse permet de conclure que de manière générale, les dispositions d’échange de renseignements, inspirées des Recommandations de l’OCDE et présentes dans les traités fiscaux internationaux auxquels le Canada est partie, ainsi que les instruments de politiques publiques qui en émanent, permettent la protection de l’assiette fiscale du Canada par la coopération fiscale. 


Toutes nos félicitations à notre diplômée et à son directeur!