Connexion

 
Nouvelle publication : La mondialisation entre utopie et réalité: Communautarisme ou repli identitaire.
6 déc. 2016 - La Mondialisation et le repli identitaire sont deux termes antagoniques, en apparence, mais interconnectés. Le premier rappelle l'universalité, l'ouverture, le futur, et la rationalité. Tandis que le second est connoté de passéiste, d'irrationnel, de local et d'isolement. Mais seulement en théorie.

L'inter connectivité entre ces deux concepts dont tout semble opposer sauf le monde qu'ils partagent, viendrait d'un trop-plein de l'un au détriment de l'autre, créant ainsi un « spirale où la mondialisation provoquerait un retour vers le local, le proche, l'ethnie ou la tribu, qui créerait à son tour une demande d'émancipation des populations. » Dans la pratique, les principes d’universalité et d’ouverture sont biaisés par les tenants de la mondialisation. Leurs pratiques impérialistes mais surtout « protectionnistes déguisées » matérialisées par des frontières de plus en plus fermées aux populations du sud ne reflètent pas un discours tourné vers l’intégration et la formation d’une communauté mondiale avec, pour reprendre Elise Feron, des « citoyens du monde ». Les conséquences de cet incapacité de traduire en acte les promesses communautaires sont la création de « condition de possibilité des replis identitaire »

Pour lire la suite >>


Vous êtes ici : ENAP